Q : 

Quels sont les risques de décès d'accoucher à la maison ?

postée et vue 2370 fois

Quels sont les risques de décès d'un accouchement à la maison comparé à ceux d'un accouchement dans un milieu hospitalisé ? 

Me2
3916 pts
Actuellement 3 réponses
trier par

Bien sur les études sont controversées et ont pu apporter des réponses contradictoires, mais dans l'ensemble les risques de mortalité sont juges équivalents. Les risques seraient peut-etre encore moins élevés lors d'un accouchement à domicile lorsque c'est un 2e enfant et d'une grossesse normale.

Une étude importante a dénonce un risque plus important dans le cas des accouchement a domicile, mais cette etude prenait en compte tous les accouchements a domicile, y compris ceux non plannifiés d'être a domicile, et donc les résultats sont considérés comme etant biaisés (accouchements catastrophes, sans personne competente presente, prematures, etc.).

C'est uniquement dans le cas d'un accouchement à domicile plannifié et d'un suivi étroit par une sage-femme diplômée que le risque de mortalite n'est pas juge superieur. 

Les risques immédiats de vie ou de mort et les besoins d'intervention médicale imminents, dans le cas d'une grossesse et d'un accouchement normaux, sont extrêmement rares. Dans la majorité des cas, les complications ont des signes anonciateurs qu'une sage femme compétente n'a pas de problème a déceler et elle organise alors le transfert a l'hopital immédiatement. Les sage femmes ne prennent pas de risques, à la moindre complication elles transfèrent et elles ont le temps de voir venir.

Mais bien sur les besoins d'intervention dans l'urgence, sans signe avant-coureurs, existent. Le risque zéro n'existe pas. Tout comme il n'existe pas non plus à l'hopital... Il est curieux de penser que l'hôpital represente forcément la sécurité absolue, car il a été demontre que l'hopital, dans le cas d'une grossesse et d'un accouchement normaux, augmente significativement le nombre d'interventions medicales, qui elles-mêmes augmentent le risques de complications. Des complications qui existent (hemorragie, infection, erreur medicale, etc.), bien qu'elles soient rares... elles aussi !

 

A358ea3c4e9a71e100da4e16c97f984b
360 pts
2 personnes trouvent cette réponse interessante
Trouvez-vous cette réponse interessante ? oui | non
  • Nono Super réponse! Vraiment bien expliqué. Je pense également que c'est la société qui fait qu'on a peur d'accoucher à la maison et le fête qu'on vive dans un environnement où tout est médicalisé. Un environnement où on a toujours vu les femmes accoucher dans un environnement médicalisé. C'est également la peur que les choses se compliquent à la maison, la peur de ne pas pouvoir réagir illico, et la sensation d'être en de bonnes mains lorsqu'on se trouve dans les hopitaux. Ta réponse est vraiment complète et met en lumière des points (complication en hoptial) que l'on néglige. Enfin, c'est aussi le manque d'information sur ce qu'est vraiment l'accouchement à domicile et comment se prépare un accouchement à domicile aussi, qui fait qu'on est dans l'ignorance.
    il y a plus de 6 ans
  • ecrire un commentaire

Les risques de décès sont plus importants pour un accouchement à la maison, car tout simplement ce n'est pas un milieu médicalisé où les medecins pourront agir rapidement avec des outils adéquates si il y a le moindre problème.

Il y a entre autre le risque que le placenta ne soit pas évacuer, là il y a  un gros danger pour la maman .

La maman peut aussi avoir besoin d'une césarienne même si à priori la grossesse n'était pas à risques.

C'est pour cela que la plus part du temps les médecins préconisent l'accouchement à l'hopital pour qu'ils puissent agir dans l'immédiat si il y a le moindre soucis.

Pour les mamans qui tiennent absolument à accoucher à la maison (hormis les mamans qui ont des grossesses à risques au quel cas il faut absolument accoucher à l'hopital ) il est important q'u'elles aient  une sage femme à leur côté. Seule celle çi pourra dire si l'accouchement se déroule bien, et les assister,en sachant qu'en cas de problème elle ne pourra faire aucun acte médicale; mais pourra prevenir l'hopital afin que la maman y soit ammener en urgence. 

Trouvez-vous cette réponse interessante ? oui | non
  • galo Faux! Les risques de décès sont plus importants à la maternité!! Car il y a des protocoles, des gestes, du stress, du manque d'intimité, du déclenchement etc... Pas étonnant que certaines en arrivent à la césarienne dans ces conditions, alors qu'à priori à la maison, tout se serait bien passé. De plus, les chiffres le prouvent, sur une comparaison de grossesses dites normales: à domicile: moins de décès, moins d'épisiotomies, moins de forceps/ventouses, moins de césariennes, moins d'infections, moins d'hémorragies, un travail plus rapide, moins de déchirures, une délivrance plus rapide...Bref plus de sécurité, je parle uniquement de grossesses Non pathologiques bien sûr!!! Donc SVP, consultez les chiffres, les études avant d'affirmer quelque chose qui vous dépasse...
    il y a plus de 5 ans
  • ecrire un commentaire

si j'avais accouché chez moi je ne serais plus la

 

mais je trouve que celles qui le font sont courageuses et chanceuses :)

cela doit etre magnifique d'acceuillir son enfant en comité restreint de directement au sein familial

Picture
228 pts
0 personne sur 1 trouve cette réponse interessante
Trouvez-vous cette réponse interessante ? oui | non
  • galo Si tu avais accouché chez toi, ça ne se serait pas passé de la même manière, donc tu ne peux pas affirmer une telle chose...
    il y a plus de 5 ans
  • ecrire un commentaire

Votre réponse

Vous devez être connecté pour pouvoir répondre à cette question.