Bb5 à la maison dans l'eau

postée
\ Accouchement du 25 février 2011
t Durée : 3 heures et 30 minutes

il est 3h30 quand Maelys se lève (comme d'habitude), je la recouche. Sauf que moi une fois recouchée, plusieurs contractions mais pas du tout douloureuses qui laisseraientt penser que ça a commencé.

4h Zom se réveille pour le travail, il se prépare et s'en va à 4h30 de la maison pour 1 heure de route. 5 minutes après son départ, moi je dormais toujours pas et là, big contraction ! Celle qui m'a fait m'agripper à mon matelas. Là je commence à dire, non non non pas aujourd'hui. Bref, je me dis qu'à la 2ème comme ça j'appelle tout le monde (je vis dans un coin perdu donc ...)

5h paf re-accrochage de matelas, je souffle et commence vraiment à me dire punaise je vais les appeler tant pis. Et "cloc" là je me dis merde j'ai rompu, je me lève en speed, touche ma culotte trempée, je me dis "non pas aujourd'hui, c'est pas possible! Tu ne peux pas sortir, je n'ai pas tout pour la naissance". Je touche mon matelas  : sec. Je prends mon portable, vais directement au WE et appelle zom, je lui dis de faire demi tour je crois que j'ai rompu, je me mets au dessus des toilettes et je vois de l'eau couler. Je lui dis "ah bah non c'est sûr, rentre! J'ai rompu", enfin fissuré parce que ça ne coulait pas en continuité.

Je raccroche et j'appelle de suite ma SF. Francine me dit sur le coup d'aller aux urgences (ok je la reveille à 5h du mat la pauvre). Je lui réponds "pourquoi faire" je suis à 38+5 et là elle me dit "déjà!". "Bah oui!". "Ah bah j'arrive!" Bon elle me demande la couleur du liquide, prémière vérif.

Zom revient, moi j'avais déjà commencé à tout préparer. Après avoir appelé ma sf j'appelle ma mère pour lui dire de venir. Elle décroche, je lui dis "tu viens" elle me dit "ok" et on raccroche. Ni plus ni moins
Zom commence un peu à stresser de peur que j'accouche avant que la sf arrive, je lui réponds "écoute je sentirai le travail avancer, ne t'en fais pas et au pire, si bébé arrive plus vite, je me metterai à 4 pattes sur le matelas. Je  laisserai bébé descendre tout seul au cas où les pompiers n'auraient pas le temps d'arriver".

Lui voyant que je contracte de plus en plus me dit de m'assoire parce que m'activer comme ça, préparer la naissance, les affaires des enfants, n'arrangeait pas à "calmer". Bon je l'écoute et m'assois et wahou je contracte beaucoup moins, du coup j'ai plus bougé de ma chaise jusqu'à ce que ma sf arrive.

6h30, la sf arrive, durant tout ce temps, zom a préparé la piscine au gonfleur mécanique. Bah oui, les appraeils ont des prises anglaises et j'avais toujours pas reçu mon adaptateur de prise française, donc voilà pourquoi je ne voulais pas accoucher mais aussi parce que je voulais profiter encore de ma grossesse, même si c'était difficile pour moi avec les 4 autres nains.

On commence à remplir la piscine d'eau très chaude parce que j'ai un ballon et vu la capacité de la piscine j'aurai pas eu de seconde chance pour la remplir à nouveau et aussi pas de pompe non plus à cause de ce fichu adaptateur non reçu. Je me pose sur le ballon du coup. Les contractions s'intensifient, je souffle entre deux discussions. Bah oui, moi, même le jour de mon accouchement je raconte ma vie ptdr

La fin est proche je le sens je demande à aller dans l'eau. Zom prend la tempiote elle dépassait les 45° du coup il a mis des pains de glaces pour faire chuter la température. L'eau était à 40 je rentre dedans  et là "haaaaaaaaaaaaaaaaa comme ça fait bien, trop de bien", je me suis sentie tellement bien... La sf m'examine à ma demande parce que je sens qu'on y est presque : elle sent la tête, plus qu'à pousser.

Et hop la marie se met au boulot, je pousse la tête sort, je continue à pousser, je sens son petit corps sortir comme propulsé du mien et là je me sens mieux (plus de douleur, terminé) mais impossible pour moi de l'attraper. Ma sf me dit de l'attraper, elle m'aide un peu en dirigeant mes mains (je n'arrivais quasi plus à ouvrir les yeux tellement j'étais fatiguée, j'avais dormi 2h avant le debut du travail. il est 8h07, ayé je le tiens, mon petit coeur est dans mes mains, je le remonte contre moi mais je sens une resistance. Et là zom me dit "c'est pas le cordon qu'il a autour du cou ?", je regarde et je je commence à flipper j'arrive pas à l'enlever et j'appelle ma sf, qui était à côté, limite en criant, "Francine vite il a cordon autour du coup" là elle me rassure et me dit "tinquiète pas c'est rien regarde", elle lui enlève et ouf il prend sa première bouffée d'air à la maison près du poelle où j'avais installé la piscine. Il faisait 39 dans l'eau, 27 dans la salle, tout pour le bonheur de bébé et du mien.

Passons à la délivrance, je pousse à nouveau toujours dans l'eau, moi je voulais pas sortir donc la sf a fait avec ; j'expulse le pacenta dans sa totalité, tant mieux. La sf procède au bout de 5 bonnes minutes au clampage. Je coupe le cordon, la relation avec mon bébé était bel et bien terminé et je tenais mon bébé en forme contre moi au chaud, sans stress sans bruit...

Zom à coté, le regarde sous tous les angles possibles, contre moi, on est bien là.
Je sors de l'eau mais il a fallu que zom me soulève la jambe parce que je n'arrivais pas à la soulever, je vais sur le canapé à 1 mètre de la piscine. Pour ça, j'avais tout prévu niveau disposition du matériel, le moins de pas possible à faire tout à portée de mains!

La sf examine rapidement bébé, m'examine tout est bon. Moi j'ai déjà mis bébé au sein, aussitôt sur le canap, aussitôt au sein!

La sf s'en va arpès s'être assurée que tout allait bien, après être restée à côté de moi pour la douche...

La journée passe, zom a mis la journée pour vider la piscine à la main il n'en pouvait plus. Il en a fallu du courage pour vider un truc comme ça. Et il faut le reconnaitre que ce n'était pas du tout agréable, entre le sang, bon ça c'est pas le pb, l'odeur, les morceaux, et le poids de l'eau... Il est trop génial mon homme à moi!

À 16h30, on se rend à la mairie avec bébé, moi j'étais en forme bébé allait bien donc première sortie. La mairie n'a rien compris sur le coup parce que les déclarations de naissance sont quasi inexistantes vu que c'est une ville où il n'y pas de maternité. La dernière déclaration remonte à 2 - 3 ans donc ils étaient contents d'avoir eu un bébé né dans leur commune. Le soir, on se faisait une raclette miam!
Le lendemain, on est allé sur paris acheter des portables, et le soir au resto  

Voilà aujourd'hui j'ai 5 enfants Yohann a rejoint la fratrie, et les grands sont tous très contents, ils me réclament déjà un autre ptdr mais, heu la papa se suicide avec un autre... 

Mon petit nain va bien, un petit cul avec un poids de naissance de 2kg760 pour 48cm

Homepage-pool-image
439 pts

Commentaires

  • Nono Tu es comme ça toi, tu accouches et le jour même tu vas à la mairie, le lendemain sur Paris pour des courses, le soir au resto! Franchement impressionnante! Bravo, bravo! Ça a l'air tellement simple d'accoucher avec toi :-) Et les suites de l'accouchement aussi! Merci pour ce récit! C'est super!
    il y a plus de 6 ans
  • Yanne wi c est 1 pro lol. je vs souhaite tt le bonheur du monde
    il y a presque 6 ans
  • tystys je vois que j'ai pas répondu ! merci pour vos commentaires ;)
    il y a presque 6 ans
  • ecrire un commentaire

Articles traitant de sujets similaires

Preparation-accouchement

7 raisons de refaire une préparation à l'accouchement

Postpartum

Ces douleurs post-accouchement qui nous gâchent la vie