Accouchement n°1... une aventure extraordinaire

postée
\ Accouchement du 09 décembre 2003
t Durée : 40 heures et 55 minutes
Dscf0003

Avant tout rdv chez le gynéco le vendredi 5 décembre.... accouchement prévu le 14 décembre, novice en la matière je lui demande où en est l'avancement, il m'annonce que j'ai largement le temps, qu'il est fort probable pour que je dépasse le terme, de ne surtout pas m'nquiéter.... de revenir le voir le 17 si rien n'a bougé....

Dimanche soir 23h, début des contractions... d'une nature sereine je ne m'inquiéte pas je laisse le temps faire son oeuvre... 1h... 2h... 3h... 6h... 7h avec mon aprobation le papa part au boulot car plus rien à déclarer depuis 6h du mat... pas une contraction de la matinée... j'en profite pour ranger ma maison et me préparer des oeufs ratatouille, plats dont je rêve depuis le coeur de la nuit....

lundi 8 décembre 12h papa arrive pour manger on s'installe, je n'ai pas le temps de prendre une bouchée de mon repas que les contractions recommencent de plus belle.... papa mange, se repose sur le canapé (grrr)... 14h je lui annonce que là il faut y aller...

nous arrivons à la clinique, examen de la sage femme : travail en cours on vous garde! Le doc passe lui aussi dilatée à 5, "ce soir c'est bon, il sera là"....... re-examen de la sage-femme 1h aprés dilatée à 3.. pardon??? là elle m'annonce que c'est rare mais que ça arrive... bon.. nous allons nous détendre et patienter... 19h le doc repasse, pas de dilatation avancée donc je reste dormir à la clinique et si ça avance pas il me déclenchera...

21h la relève arrive, une sage femme d'un certain âge prend sa garde, je me sens rassurée avec elle et renvois le papa à la maison (5min de trajet) je l'appelle si y a une évolution.... toujours des contractions pas de dilatations... 23h, 24h aprés le début du travail, je commence sérieusement à fatiguer et j'aimerais qu'elle fasse quelque chose. et là toute la confiance que j'avais mis en cette personne s'éffondre au moment ou elle prononce la phrase "soyez patiente, il est rentré il va bien ressortir!".. elle enchainera à plusieurs reprises dans la nuit avec des "il faut laisser faire la nature.." ou "vous êtes un peu douillette et impatiente".. je voulais juste accoucher raidement ou dormir simplement dormir....... Elle n'a pas cédé de la nuit et ma laisser souffirir...

Mardi 9 décembre, 6h30 la tête de mon doc passe dans l'interstice de la porte.. je crois voir mon héros libérateur...Il incendit la sage-femme m'envoi immédiatement en salle d'accouchement!!

il me faudra attendre 9h27 pour voir arriver mon second héros,l'anesthésiste et sa péridurale.. le bonheur pour moi qui ai une phobie des aiguilles!! On m'injecte en suivant la perf pour accélérer le travail...

Oh mon dieu, plus de douleurs... je m'assoupie deux minutes avant de voir le papa en panique, la sage-femme (une nouvelle vive la relève!) arrivée en courant... le contenu de la perf à ralenti dangereusement les battements du coeur du bébé!! On débranche tout, on surveille et on attend, on attend, on attend..... on me perce la poche des eaux et on attend, on attend,....

16h oh oui ça y est la sage-femme bondi (physiquement!) de joie ça y est je suis dilatée on va y allé!! ça y est mon bébé arrive!!!!! Par reflexe mon regard se porte sur la péridurale... vide!! vide!! elle est vide!! La sage femme me dit que ça devrait faire effet encore un peu...

Le personnel se met en place, elles appellent le gynéco (le mien!)... allé hop on y va on pousse....une poussée, deux poussées, trois poussées.... je me sens tomber en arrière... tout s'éloigne de moi les sons les personnes.. j'entend vaguement le medecin dire aux filles "appelez-les dites leur de se tenir prêts!" puis vers moi "allé, pensez à votre bébé allé allé..." mais.... je ne suis plus vraiment là.... j'entends une chaine métalique j'apprendrais aprés que c'était une ventouse!!

16h58 mon bébé est là et moi je reviens totalement à moi presque instantanément! j'aperçois vite fait mon ange, le temps de l'embrasser et de pleurer encore et encore car il a sa toilette à faire... quand papa revient avec bébé, je suis mieux (sous glucose) et je peux enfin voir mon bébé à moi!!

papa m'annonce  4kg24 53cm!! moi qui ai toujours rêver d'un petit bébé me voilà avec ma pomme de 4kg..... je me tourne vers le medecin pour exprimer mes doléances : "ce n'est pas ce que j'ai commandé!!" L'homme soulagé éclate de rire et me dit qu'il savait depuis longtemps que ce serai un gros bébé mais qu'il préfére ne pas trop l'annoncer aux mamans pour pas les paniquer!! le goujat!!!! ;-)

La puericultrice présente lors de l'accouchement est venu me voir le soir même dans ma chambre pour m'expliquer ce qui s'est passé... toute à mon bonheur j'avais quasi tout oublié.... J'apprend que les vies de mon ange et la mienne ont été en danger.. que le bloc et le personnel était prêt à nous accueillir quand bébé a fait une avancée... celle de trop pour partir au bloc... le medecin m'a crier dessus tout le long pour me stimuler et pour pas que je ne parte entièrement.... il ne faut pas lui en tenir rigueur.. il a du utiliser les ventouses pour aider bébé coincé à mi-chemin!

 

pour tout vous avouer, je n'ai pas de souvenirs des cris du medecin, j'ai su aprés que la sage-femme de garde la nuit précédent mon accouchement avait reçu un avertissement, et auourd'hui bientôt neuf ans aprés cet homme là a toute mon admiration... je sais aujourd'hui que si mon bébé et moi sommes là c'est grace à lui et donc je lui doit tout!!! ;-) je ne garde pas franchement un mauvais souvenir de se moment là, une grande frustration de n'avoir rien senti, de ne pas avoir sorti moi mon bébé, mais le bonheur d'avoir donner la vie à pris le dessus sur tout le reste.

Commentaires

  • Nono Vraiment impressionnée par la durée de ton accouchement. Je ne m'imaginais pas que ça pouvait durer aussi longtemps! Et quel gros bébé. Un 9 décembre, comme moi à quelques années près! Récit émouvant et intense! Merci pour le partage ;-)
    il y a presque 6 ans
  • ecrire un commentaire

Articles traitant de sujets similaires

Preparation-accouchement

7 raisons de refaire une préparation à l'accouchement

Postpartum

Ces douleurs post-accouchement qui nous gâchent la vie