Le dernier des 3 plus beaux jours de ma vie

postée
\ Accouchement du 15 août 2011
t Durée : 1 heure
P8160084

Nous sommes le 28 Janvier 2011. J'ai la gastro depuis plusieurs jours, ça ne passe pas. J'emmène mon fils chez le médecin car lui aussi est malade. J'en parle au médecin, qui me demande si je ne suis pas enceinte .. ? J'ai arrêté la pilule depuis 1 mois car elle ne me convenait pas, mais on se protège. Mais je n'ai pas eu de règles depuis, ça ne m'a pas inquiété car cette pilule me les supprimait. Donc PDS faite le lendemain, et je suis enceinte. Taux hcg assez élevé, mon médecin me dit, soit vous êtes enceinte d'au moins 8 semaines, soit c'est des jumeaux ... Je suis abasourdie. Mes fils ont 3 ans 1/2 et 19 mois. Je passe une écho le 4 Février. Mon homme n'a pas pu se libérer, j'y vais seule ... et stressée. Donc il n'y a qu'un embryon (ouffff), la grossesse date de 10 semaines. Elle me fait du coup les exams des 12 SA. Verdict, je suis tombée enceinte sous pilule fin novembre, soit 2 semaines avant de l'arrêter. A partir de là tout s'enchaine, on annonce la grossesse à notre entourage alors qu'on l'apprend à peine, l'angoisse du 1er trimestre est passée, tout se passe bien.

La fatigue s'installe, je dois gérer seule les garçons la semaine. Je rencontre une nouvelle gynéco fin mai, je lui fais part de ma préférence pour une 2e césa, je me fais calmer direct. Votre corps et votre bébé vous permettent la vb donc pas de césa. Je garde l'espoir que bébé se tourne ... sans succès. Je finis par accepter l'idée de la voie basse, suis des cours de prépa. Et à la visite du 9e mois, pas de bonnes nouvelles. Ma tension est élevée, et mes protéinuries aussi.

La sf me met en garde sur les symptômes liés à la pré-éclampsie. Et le 7/08, direction la mater car je déclare ces symptômes. Le monito est ok, mais la tension à 16. Je reste en observation, mais si ça s'aggrave, on me déclenche. Par contre par césa car j'ai un utérus cicatriciel. Tous les jours on me balade, la tension est trop élevée pour qu'on vous laisse sortir mais pas assez pour qu'on vous déclenche ... je craque.

Le gynéco de garde le jeudi me laisse sortir avec une surveillance à domicile par sf. Je retourne faire un contrôle à la mater le dimanche, tout va bien. Le lendemain, le 15 Août, je fais des analyses pour ma protéinurie. Pas bon. La sf de garde me demande de venir, donc je prépare mes affaires et on dépose les enfants. On contrôle ma tension: 17 ... Le monito est bon mais le gynéco ne veut pas prendre de risques et me propose de faire la césa.

Dc nous descendons au bloc à 20h30, papa est avec moi. Et notre puce pousse son 1er cri à 21h12. Papa part avec elle faire les soins pendant qu'on me recoud. Je passe en salle de réveil ... et cata. Je saigne. Pas normal, car avant de recoudre le gynéco a vérifié que c'était ok. Pendant 1h le gynéco m'appuie sur l'utérus pour faire stopper les saignements. Sans succès. Je pleure, je veux voir ma fille, et surtout la rachi commence à ne plus faire effet et je souffre.

On me monte en salle de travail pour que je puisse avoir ma fille pendant qu'on me soigne. Pas d'amélioration. Je hurle de douleurs a chaque fois qu'on m'appuie sur le ventre. Je veux que ça s'arrête. Mon homme rentre à la maison à 1h. On l'appelle à 3h pour le prévenir de mon transfert au CHU de Nantes en hélico. J'arrive là-bas 20 mn plus tard, et 10 Médecins débarquent au dessus de moi. Je pleure, je me dis que je dois être à l'agonie ... en fait j'étais juste la seule patiente présente, donc tout le monde pour moi. On stoppe l'hémorragie par une embollisation et on me laisse me reposer.

Il est 6h. On me monte dans une chambre à 8h, mais moi je veux rentrer, voir ma fille. J'appelle mon homme pour le rassurer. Et je suis seule dans une chambre où il n'y a ni radio, ni tv, ni téléphone, ni horloge. Le temps me parait interminable. Finalement une ambulance vient me chercher à 15h30, et à 17h je suis dans ma chambre avec ma fille. Et depuis je profite d'elle à 200%. Les suites de ma césa se sont très bien passées malgré toutes les complications.

43f93f3b74205017d2fbc869dc0658db
150 pts

Commentaires

  • Nono Merci d'avoir partagé avec nous l'histoire de ton accouchement!
    il y a presque 6 ans
  • ecrire un commentaire

Articles traitant de sujets similaires

Preparation-accouchement

7 raisons de refaire une préparation à l'accouchement

Postpartum

Ces douleurs post-accouchement qui nous gâchent la vie