Un très mauvais souvenir..

postée
\ Accouchement du 04 octobre 2012
t Durée : 14 heures

Mon accouchement ne s'est absolument pas déroulé comme prévu, moi qui n'etait pas angoissée... persuadée que tout allait bien se passer et bien j'ai vite déchanté !

Mon terme était prévu le 3 octobre 2012, mais bébé etait encore bien au chaud dans mon ventre. Direction l'hôpital pour verifier que tout va bien. Si c'est le cas je serai déclencher 4 jours après. Mais le médecin préfère me declencher dès maintenant car à l'echo on s'aperçoit que bébé est bien dodu, poids estimé à 4kg2 voir + !

Je suis aux anges ! Direction la salle de pré travail, on me déclenche à 13h30. Mon col est totalement fermé. Très vite je ressens les premières contractions douloureuses. Jusqu'à 18h30 même si je souffre, je gère, je respire et serre fort la main du papa.

Mais à partir de 22h30 c'est plus possible. Je n'en peux plus, j'ai des contractions toutes les 1min30 qui durent plus de 2min. Je pleure, je crie et malgré mes appels pour voir la sage femme personne ne vient.

Quand enfin quelqu'un daigne venir me voir, je suis totalement en pleurs. À l'examen, elle m'annonce que je suis ouverte a 3 bon doigts ! Super ! Vite vite la periduale ! Et là je déchante, elle m'annonce que l'anesthésiste est debordé et elle aussi (ah bon j'avais pas remarqué !). Toutes les salles d'accouchement sont pleines et donc je n'aurai pas de péridurale avant plusieurs heures.

De 22h30 à 6h30, j'ai des contractions toutes les 1min30 qui durent plus de 2 min, tellement fortes que je tremble, le papa est obligé de me masser, et durant tout ce temps personne ne vient me voir !

Enfin à 6h30, je suis ouverte à 5 bon doigts. On me perce la poche des eaux et on m'annonce que je peux avoir la peridurale ! Une fois posée, je suis tellement épuisée que je n'arrive plus à répondre aux questiona de la sage femme. Je tombe de fatigue et je n'arrive même pas à garder les yeux ouverts. Et la catastrophe... le monito sonne, et résonne. La sage femme s'inquiete, appelle le medecin : mon bébé est en souffrance. On prend ma température et j'ai de la température.

Ils m'installent et essaient de récupérer à travers moi, du sang sur la tête de mon bébé pour vérifier si il est en souffrance mais impossible. Ils n'y arrivent pas, elle est bien trop haute et le monito qui sonne toujours.

Là je vois 5 personnes dans la salle de travail, le papa qui tourne de l'oeil et moi totalement dans les vapes, j'arrive à peine à ouvrir les yeux. On me dit qu'on doit vite m'emmener en césa car mon bébé ne va pas bien du tout..

Mais même si je rêvais d'accoucher par voix basse je m'en fiche tant que j'ai mon bébé dans les bras. La césa se passe bien, je suis detendue, je ne veux pas que ma fille ressente mon stress. Je n'ai pas mal et là je sens un gros poids sortir de mon ventre et ÇA Y EST, MA FILLE POUSSE SON PREMIER CRI à 7h35 du matin. Je me mets à trembler, les quelques secondes qui me separe ntdu moment où je vais voir son visage me paraissent une eternité.

Et enfin la sage femme s'approche de moi et me présente ma fille, je pleure, je tremble, elle est tellement belle ! Je lui demande si je peux la toucher et elle me répond "mais biensûr c'est votre fille !". Je n'y crois pas mes yeux, je touche sa petite main, qui il y a encore quelques secondes se trouvait dans mon ventre. Et resultat de la pesée : 4kg240 wahooo un beau bébé, je suis aux anges !

Et la le cauchemard recommence. Une fois en peau a peau avec son père, il s'apercoit qu'elle respire mal, il appelle une sage femme qui lui dit que c'est normal. Puis le pédiatre arrive et lui dit qu'effectivement bébé respire mal, elle a besoin d'aide. Et de plus elle est toujours tachicarde. Elle est vite mise en couveuse, avec de l'oxygène, des fils partout. Moi je suis en salle de réveil depuis bientôt 3h et je n'ai toujours pas vu ma fille et le papa. Je m'inquiète et personne ne me repond. Et là je vois debarquer le pédiatre qui m'explique que ma fille va venir me rejoindre quelques instants puis elle sera emmener en neonat pour qu'on la surveille sur minimum 24h. J'ai tellement peur... Mais voila ma fille et le papa qui arrivent, je ravale mes larmes et essaie de profiter de ma fille, de faire abstraction de ces fils et la couveuse qui m'empechent de la serrer dans mes bras. Je n'ai même pas pu la mettre au sein. C'est une sf qui me presse les seins pour lui donner a la cuillère...

Le papa a passé presque toute la nuit a ses cotés et moi bloquée au lit avec un sac de sable sur le ventre. La journée suivante il m' a emmené en fauteuil roulant jusqu'en neonat, parmi tous ces petits bébés et la mienne avec ces 4kg240. C'etaiy la petite mascotte de la neonat, toutes les infirmières venaient la voir et nous disait "on n'a pas l'habitude de voir de si gros bébés, ça fait plaisir a voir ! "

Elle est revenue en chambre avec moi le lendemain à 15h30, soit 32 heures après sa naissance. Apres examens on m'annonce qu'on a attrapé une infection materno foetale et qu'on sera toutes les deux sous antibio pendant 5jours. Mais à présent elle va bien et on me rassure.

Le séjour à la maternité s'est bien passé, l'equipe a été très à l'ecoute, contraitement a celle durant mon pré travail. Heureusement pour moi, j'ai pu rattraper mon asbence auprès de ma fille durant les premières heures de sa vie car ma cicatrice ne me faisait absolument pas souffrir. Je pouvais alors m'en occuper h24 !

J'ai beaucoup de mal à lire des accouchements par voie basse maintenant, je suis tellement triste de ne pas avoir connu ça. Et je m'en veux aussi, peut être que si j'avais refusé le déclenchement ma fille n'aurait pas souffert.

Ma fille va avoir 1 mois demain et je profite de chaque instant auprès d'elle et je surveille bien quand elle dort, j'ai toujours peur qu'elle respire mal...

Commentaires

  • Nono Un accouchement difficile effectivement, ta fille va bien c'est vrai. Avec le temps, j'espère que le fait de ne pas avoir eu d'accouchement comme tu le souhaitais sera moins douloureux.Prends bien soin de ta fille!
    il y a presque 6 ans
  • ecrire un commentaire

Articles traitant de sujets similaires

Preparation-accouchement

7 raisons de refaire une préparation à l'accouchement

Postpartum

Ces douleurs post-accouchement qui nous gâchent la vie