1er accouchement de mon beau lucas

postée
\ Accouchement du 22 septembre 2014
t Durée : 11 heures

1er accouchement : mon beau Lucas

 

Bonjour à toutes,

 

Pendant ma grossesse, j'ai pris le temps de lire tous vos récits d'accouchement et aujourd'hui c'est à mon tour.

 

Ma grossesse s'est relativement bien passée sauf à la 37 sa où j'ai été hospitalisée pour des grosses démangeaisons. On m'annonce suspicion de cholestase gravidique (pour info c'est le foie qui n'en peut plus donc normalement on déclenche l'accouchement a 37 sa max) donc une semaine complète à l'hôpital avec monito 3 fois / jour. Les prises de sang pour le bilan hépatique étaient bonnes donc le gyneco a décidé de faire une biopsie cutanée pour voir d'où viennent ces démangeaisons. Au début, ça a commencé sur tout le ventre avec pleins de petits boutons puis entre les doigts... 3 semaines d'attente pour les résultats de la biopsie... Une belle cicatrice pour rien car on n'a rien trouvé. J'ai été rassuré car j'ai eu des monito 1 à 2 fois par semaine. Mon Bibou se porte à merveille et fait la java tous les jours dans mon ventre.

 

A toi mon Bibou :

 

A 39sa + 3 : Ce vendredi 19 septembre, ton papa a pris sa journée pour rester avec moi. Nous sommes allés au cinéma pour regarder les Gardiens de la Galaxie et au restaurant pour profiter des derniers moments à 2. Pendant le film, j'ai senti de très fortes contractions mais on espère que c'est juste un faux travail pour que tu reste encore un peu au chaud dans mon ventre. 

Pendant la nuit, impossible de dormir, les contractions se font de en plus douloureuses et rapprochées mais assez irrégulières.

 

Samedi 20 septembre : il s'agit de l'anniversaire de ton oncle et de ta tante donc on retrouve tout le monde au restaurant vers 20h. À table, impossible pour moi de discuter car je décroche de toutes les conversations à cause de ces contractions. Avec papa, on a décidé le soir même de chronométrer les intervalles de contractions : 15min/ 10min/ 8min puis 5min régulières... A 2h on décide d'aller à la maternité.

Arrivés sur place, je suis installée par une sage femme homme et pour lui malgré les contractions régulières, le col est encore trop haut puis il n'atteint que l'orifice extérieur. Pour lui pas pour ce soir donc... 

On rentre donc à la maison, un peu triste car pressé quand même de te rencontrer... 

Dans la nuit, toujours impossible de trouver le sommeil, les douleurs sont trop intenses malgré les Doliprane et Spasfon. 

 

Dimanche 21 septembre : aujourd'hui on a rdv chez tes grand parents pour fêter l'anniversaire de Cindy et David. Gros menu préparé par ta grand mère spécialement pour moi. Sauf que avec papa on a décidé de sortir un peu pour marcher et te faire descendre dans le bassin. Les contractions se font de plus en plus douloureuses. Je n'arrivais pas à manger ni à marcher dans le centre commercial. Ton papa décide de m'emmener de nouveau à l'hôpital en pensant encore à un début de travail et de rentrer à la maison. Sauf que non verdict : on me garde car col ouvert à 1,5 doigt ! Youpi on va pouvoir te voir ce soir !! 

Vers 17h30 on m'installe dans la salle d'accouchement et la péridurale a été installé sans douleur vers 19h... Je suis contente car je pense que l'accouchement serait merveilleux sans être douloureux. Malheureusement 30min plus tard, les contractions reviennent et je ne tiens plus. J'en pleurs de souffrance et on rappelle l'anesthésiste. Il me refait une nouvelle péri qui me soulage mais bizarrement j'ai envie de pousser. Trop envie alors que col ouvert seulement à 5cm. 

Vers 23h/minuit, col dilaté 1cm/ heure mais le fait de vouloir pousser me gêne fortement. On a compris après que la péri n'a pas fonctionné pour moi. 

Vers 2h30 dilatation complète mais tu n'es pas assez bas pour pousser. La sage femme me demande d'attendre pour éviter l'utilisation des instruments mais l'envie de pousser est trop forte et me gâche ce travail. J'en pleurs car je veux pousser. C'est plus fort que moi. Le Gyneco m'installe donc... On tente la poussée mais je m'épuise rapidement après la 1ère poussée. Pas loupé grosse episio et forceps pour t'aider à sortir. Sauf que la péri n'a pas fonctionné, j'ai tout senti et ai bcp souffert. Je me rappelle d'avoir supplié la sage femme d'arrêter et que je n'y arriverais pas. On en dit des bêtises quand on a mal :-)

Mais bon dernière ligne droite je pousse comme je peux pour te faire sortir et tu es là à 4h33 sur moi ! 3,330kg et 50cm tu es magnifique !!! Après avoir vu ta petite bouille, j'ai oublié toute cette souffrance... Sauf une bonne dizaine de points de souture dont le gyneco a mis une demi heure car je gigotais dans tous les sens (eh oui il ne me croyait pas que je sentais tout... Sacré péri hein). 

Mais bon de retour en chambre avec toi et ton papa... Et notre vie à 3 va commencer (enfin à 4 avec Bijou notre petite chienne ^^).

 

278f7304b63ef4ef769dffebe5c19243
50 pts

Commentaires

Articles traitant de sujets similaires

Preparation-accouchement

7 raisons de refaire une préparation à l'accouchement

Postpartum

Ces douleurs post-accouchement qui nous gâchent la vie

Les récits d'accouchement
des Ptits Mwana

Des récits d'accouchement écrits par les mamans pour les mamans

Écrire votre récit