Premier accouchement

postée
\ Accouchement du 03 avril 2014
t Durée : 12 heures et 30 minutes
Img_0658

Ma puce était prévue pour le 13 avril mais on se doutait qu'elle arriverait plus tôt, on l'espérait d'ailleurs car elle était prévue plutôt bien dodue!

Le 2 avril à 23h je sens des contractions, pas régulières donc je ne m'inquiète pas, j'ai l'habitude. Je m'endors vers minuit et demie, à 3h du matin je suis réveillée par des douleurs terribles, c'est des contractions  dont je n'ai pas l'habitude, je me lève pour faire des excercices de bassin et ne pas réveiller mon amoureux qui bosse le lendemain, je compte les minutes entre chaque contraction et je me rends compte qu'elles sont bien régulières et esapcées de 5 minutes, je suis juste ravie et je suis sûre que ça y est ma puce va arriver!

Je reviens dans le lit, j'essaye de m'endormir, mais impossible les douleurs sont trop vives, je réveille mon amoureux en me battant avec la douleur, il me dit que ce doit être encore un faux travail et me dit de prendre du spasfon, au fond de moi je sais que c'est le moment mais je prends quand même deux spasfons, sait on jamais, le médicament n'agit pas, je fini aux toilettes en train de me vider, les contractions sont là toutes les deux minutes, j'ai envie d'hurler entre chaque mais  comme étant chez mes beaux parents qui dorment impossible! Je fini par supplier mon amoureux pour qu'on aille à l'hopital, à 6h on est dans la voiture! Les dos d'âne sont juste insupportable, j'essaye de réaliser que dans quelques heures je serai maman, mais impossible!

On arrive à la mater à 6h30, la sage femme m'ausculte et me félicite "vous êtes ouverte à 5!" waw! je suis juste super fière de moi d'avoir tenu autant toute seule! Je passe direct en salle de naissance, mon amoureux s'installe, ça y est l'aventure commence! 

On me propose la péri, mais je refuse pour le moment, dans la chambre il y a une chaîne HiFI qui diffuse les musiques de chante france, je chante en gérant mes contractions, la sage femme vient me voir de temps en temps elle rigole en m'appellant "la warrior", on vient m'examiner vers 8h mon col est ouvert à 6, le travail semble long ma poche des eaux n'est pas rompue, j'entends les pleurs d'un bébé, je suis émue. Vers 8h30 ça devient vraiment insupportable, j'ai vraiment mal et étant sous perfusion d'antibiotique je ne peux pas faire d'exercices pour soulager les contractions, je demande donc une péridurale. L'anesthésiste arrive, pas très agréable, j'ai mal très mal, heureusement une étudiante sage femme adorable est avec moi et m'aide à me concentrer sur la douleur pour la calmer. La péridurale est posée, je ne peux plus du tout bouger mon col est ouvert à 8.

Mon amoureux descend manger, je ne sens plus la douleur mais je sens les contractions, j'écris à mes copines, je me détends, mais impossible de dormir, j'ai tellement hâte!

La poche des eaux n'est toujours pas rompu à 10h et le travail est ralenti, on m'explique qu'ils font un dernier accouchement et me perceront la poche pour accélérer le travail. Avec mon amoureux on s'interroge sur les prénoms, on hésite encore, je sens encore ma choupette donner des coups, j'en profite me disant que c'est les derniers moments.

Vers midi ils viennent me percer la poche des eaux, et là c'est l'horreur, j'ai terriblement mal, et impossible de bouger à cause de la péridurale, je supplie mon amoureux de faire quelque chose, d'aller chercher quelqu'un, n'importe qui mais qu'on m'enlève cette douleur, la sage femme arrive apparemment il y a un souci avec la péridurale, elle va cherche l'anesthésiste, elle revient dans la chambre en me disant que l'anesthésiste ne peut pas venir tout de suite, mais qu'elle vient dès qu'elle peut, je hurle, je voudrais me mettre à quatre pattes pour arrêter la douleur mais je peux pas. Je redemande à mon amoureux d'appeler quelqu'un mais on me dit que l'anesthésiste est toujours occupée. Je vois mon amoureux angoissé pour moi, il essaye de me parler d'autre chose, j'y arrive pas. L'anesthésiste fini par arriver au bout d'une heure et demie je pense, elle me dit que ma péri est mal posée, qu'elle va attendre qu'elle se vide pour me poser une autre. 20 minutes plus tard elle m'en pose enfin une autre, mais j'ai trop souffers, et quand les contractions arrivent je me mets à faire une crise d'angoisse, je sens des fourmis dans tout mon corps, je n'arrive plus à respirer, je demande de l'aide, mon amoureux prend le masque à oxygène me le met sur la bouche, et me passe du brumisateur sur tout le corps tout le long de la crise, je fini par m'apaiser et je suis juste heureuse d'avoir un amoureux superbe.

Il va manger avant la poussée, quand il remonte, on me dit que mon col est complètement dilaté, on attend deux heures max ma belle puce descende bien dans mon bassin, un peu avant 15h on me dit que je vais pouvoir commencer à pousser, on m'installe, et c'est parti, on a mit ma playlist, j'entends mes musiques m'accompagner, on me dit "trentes minutes max", dans trente minutes je rencontre ma fille. Je pousse je donne tout ce que j'ai mais il y a un souci, ma puce descend trop doucement, j'ai l'impression d'avoir couru un marathon, je transpire, je demande à mon amoureux de me passer le brumisateur, il m'aide en me parlant de la musique 'écoute c'est le lac des cygnes, sors la sur cette musique' mais ça vient pas. La sage femme demande à l'apprenti d'aller chercher le médecin, à ce moment là j'entends que l'horloge est en panne, donc elles courent chercher une montre. Le médecin arrive, on m'annonce que j'aurai une épisio, et qu'il va prendre la ventouse, je pousse, et la tête sort j'entends "elle a le cordon enroulé autour du cou" je me mets à m'inquiéter "elle respire?!" "poussez madame poussez!" je pousse une dernière fois de toutes mes forces, j'ai si peur de la perdre ils l'aident a sortir coupe le coedon qui fait deux tours autour du cou de ma fille.

Ils me la posent rapidement sur moi, avant de l'emmener aspirer ses glaires, ils me la ramènent toute belle, 51cm 3kg320. Wendy est arrivée au monde le 3 avril à 15h37!

Bae5945af7590a9dc428745ee7dfe1e7
50 pts

Commentaires

Articles traitant de sujets similaires

Preparation-accouchement

7 raisons de refaire une préparation à l'accouchement

Postpartum

Ces douleurs post-accouchement qui nous gâchent la vie