Accouchement de ma 1ère fille

postée
\ Accouchement du 29 novembre 2013
t Durée : 13 heures

J'ai toujours adoré lire les récits d'accouchement pendant mes 2 grossesses, alors à mon tour :

A quelques jours du terme, je me rends à l'hopital pour un monito de fin de grossesse. Je me souviens m'être garée super loin, quelqu'un m'a même fait la réflexion que j'étais loin du trottoir (j'ai eu envie de le rembarrer, c'était déjà difficile de conduire avec le gros bidou !) 

Bref, le monito passe, la sage femme m'examine le col; ah tiens c'est plus douloureux que d'habitude.. Je suis dilatée à 1 et le col est légèrement raccourci. Elle me dit que c'est pas forcément pour tout de suite, peut être après le week end. (on est jeudi)

Je rentre chez moi, je vais aux toilettes, ah tiens le bouchon muqueux. 

Comme j'avais de légères contractions depuis le matin (j'avoue la veille au soir, j'avais entrainé le papa pour un calin déclencheur ;), j'avais un pressentiment pour ce jour. Je mange léger du coup et j'attends le retour de mon chéri. Après un skype avec ma maman qui me voit souffler à chaque contraction, mon chéri rentre et on file acheter un soutien gorge d'allaitement. Les contractions commencent à être plus douloureuses, je ne parle plus et m'accroche au papa. On rentre à la maison (je comprends à quoi servent les poignées au dessus des portières des voitures) Je finis mon sac de maternité et on file à la mater, il doit être 19h.

Je suis dilatée à 1, une sage femme me dit si ça bouge pas après le monito, je rentrerai à la maison. Mais bien sûr, vu la douleur qui s'installe.. 

1h après un sage femme homme arrive, je suis à 2 ou 3 , il me dit c'est trop tôt pour la péri on attend un peu même si effectivement le travail s'installe. Entre temps mon chéri va s'acheter un kebab (merci l'odeur après) et le sage femme me file un suppo anti-douleurs, bref du pipi de chat.

à ce moment je n'en peux plus, mon mec revient, on m'installe enfin en salle de travail, je suis à 5 (il est 22h) et on vient me poser la péri, je revis, moi qui ne parlais pas depuis mon arrivée à l'hopital, je deviens un vrai moulin à paroles, mon mec me dit que j'ai du soulé l'équipe médical. Bref, les heures passent je suis rapidement à 8 ou 9cm (1h du mat) et bizarrement le travail ralenti. Je me sens mal , je vomi (sûrement la péri) Le sage femme prépare mon col, me fait pousser pour voir, bref pas grand chose ne se passe.

Au bout de quelques heures,la péri ne faisant plus d'effet, j'appelle le sage femme pour avoir une dose mais il y a d'autres urgences en même temps, bref la douleur est là, je revomis..

Après d'autres essais de poussées vers 4 et 5h , on s'installe pour l'accouchement vers 6h20, mais là entre la douleur, la fatigue, je me renferme complètement, je n'écoute pas bien la gynéco. Les poussées sont inefficaces, en même temps je sens la tête de ma fille être bloquée, d'ailleurs c'est pour ça que ça a pris tellement de temps vu qu'elle ne s'engageait pas bien.. Bref, la gynéco prend les forceps (aie) et en 5 min et poussées ma fille est dans mes bras ! Elle est toute chaude, elle a le regard noir (ça a choqué le papa !) style pourquoi on l'a dérangée ! 

ça y est on est parent !

Voici mon long récit, il n'est pas plus extraordinaire qu'un autre, mais moi il m'a marqué, j'avoue, à part l'issu géniale de rencontrer notre fille, je ne l'ai pas aimé.. 

Img_0814
200 pts

Commentaires

Articles traitant de sujets similaires

Preparation-accouchement

7 raisons de refaire une préparation à l'accouchement

Postpartum

Ces douleurs post-accouchement qui nous gâchent la vie

Les récits d'accouchement
des Ptits Mwana

Des récits d'accouchement écrits par les mamans pour les mamans

Écrire votre récit