Le bébé de ma seconde vie .

postée
\ Accouchement du 07 décembre 2011
t Durée : 12 heures
Image_(17)

C'est encore moi Sarah, ma première fille est née prématurée à 29 semaine et s'appelle Emeline.

Voilà donc que les années qui ont suivi la naissance de ma fille, d'autres opérations se sont succédés les unes après les autres...

Jusqu'à ce jour du 15 novembre 2005 où j'ai bénéficié d'une transplantation cardiaque. Voilà maintenant 7 ans que je vis grâce aux dons d'organe.

Trois ans après cette transplantation, mon souhait d'être à nouveaux maman s'est fait sentir car avoir des enfants a toujours été une évidence pour moi.

Nous nous sommes donc lancé dans l'aventure, mon mari et moi le 9 février 2007 après avoir reçu toutes les consignes et l'autorisation de mes spécialistes. 4 ans d'attente, d'incertitudes, chaques mois qui passait était un nouvel échec et chaque année qui passait était un nouveau bilan pour moi et peut-être l'annonce que mon coeur s'était dégradé. Mais tout a continué à bien se passer niveau cardiaque.

Et enfin le lendemain de la fête des père, le 12 juin 2011, le verdict tombe : notre bébé était là dans mon bidou .

Gros suivi et premières contractions à 24 semaines de grossesse. Rebelotte, je suis tranférée dans l'hôpitale où j'ai été transplantée, sous haute surveillance. Mon p'tit loulou allait bien mais il était trop petit, donc de nouveau, médicaments comme pour ma fille et pareil, impossible de les continuer jusqu'au bout, mais cette fois-ci pas à cause de mon coeur "malade" car il était "nouveau", mais à cause des médicaments et d'un risque de rejet.

J'ai finalement tenu jusqu'à 30 semaines. Mon mari devait arriver le matin et bébé n'était pas censé arriver ce jour là...

La nuit j'avais eu beaucoup de contractions mais je n'ai pas appellé les infirmières, j'avais trop peur que mon mari ne soit pas là à temps. Nous sommes le 7 décembre 2011 j'ai attendu puis à 8h du matin, j'ai appellé mon mari et lui ai expliqué la situation. Il s'est donc dépêché (pour lui c'était son premier, c'est un remariage).

À 9h, je me décide de le dire aux infirmières et monito fait de belles contractions. On décide d'attendre (surtout moi). Je rappelle à mon mari qu'il doit se dépêcher parce que je sentais que ça ne tarderait plus.

11h, je perds les eaux. Mon mari arrive juste à ce moment. On me monte en salle d'accouchement, péridural rapide pour ne pas fatiguer et âbimer mon coeur.

Je rappelle à mon mari que nous sommes partis si vite de la chambre que nous ne l'avons pas fermée et le pc, mon sac et tout étaient là, à la vue de tout le monde. Il part donc vite pour ranger tout et fermer la porte. Jusque là, tout allait bien.

Quand ma gynécologue me demande si mon mari va arriver vite, je lui dit oui il est dans la chambre il reviens tout de suite. Elle me répond ah parceque votre bébé arrive aussi et vite!!

Je sonne à mon mari qui me dis j'attend l'ascenseur, dans 5 min je suis là et s'il a le temps et là, je lui ai dit "non pas le temps de prendre l'ascenseur, il va arriver d'un moment à l'autre!".

Mon mari raccroche, le pauvre était tout perdu, son premier bébé, prématuré en plus et sa peur qu'il m'arrive quelque chose.

Il est arrivé tout essouflé. Il avait sprinté dans les escaliers mais était à mes côtés maintenant.

La gynécologue à du prendre les forceps pour que je ne me fatigue pas de trop.

Enfin à 13h52, notre fils est né. On me l'a déposé sur moi, malgré sa prématurité car il respirait tout seul. Je n'avais pas connu ça avec ma fille. Quel bonheur !

La pédiatre l'a ensuite pris avec elle et son papa les a suivi.

Je venais de donner naissance à un petit, Aaron 1.500kg et 40 cm

Sa santé était parfaite, il devait juste grandir et grossir un peu tout comme sa soeur 15 ans auparavant.

Je profite de ce récit pour montrer que le don d'organes est très important, car grâce à celui ci j'ai vu ma fille grandir et je lui ai donné un petit frère.

Sarah

Img_0757
100 pts

Commentaires

  • Thomas Merci Sarah pour tes témoignages. Et merci également de nous rappeler à tous à quel point les dons d'organes sont un vrai miracle de la medecine. Encore bravo pour ton courage!
    il y a presque 7 ans
  • sarah Merci beaucoup , c'est vrai le don d'organes est très important il nous permet de donner la vie à notre tour si je n'avais pas eu ce don jamais je n'aurais eu Aaron ! merci
    il y a presque 7 ans
  • Nono Merci Sarah pour ce reçit. Je suis très touchée. C'est très symbolique. Cette transplantation qui te sauve la vie et qui te permet de la donner en retour. Avoir un enfant avec un second coeur, cette seconde vie. C'est vraiment beau. Merci d'avoir partagé avec nous ton histoire
    il y a presque 7 ans
  • Pommes Papillons tres émouvant! Félicitations pour ces grandes victoires!
    il y a presque 7 ans
  • sarah merci beaucoup vos commentaires me touchent <3
    il y a presque 7 ans
  • ecrire un commentaire

Articles traitant de sujets similaires

Preparation-accouchement

7 raisons de refaire une préparation à l'accouchement

Postpartum

Ces douleurs post-accouchement qui nous gâchent la vie