Naissance de notre tout petit garçon

postée
\ Accouchement du 06 février 2013
t Durée : 5 heures et 30 minutes

Nous somme le 5 février 2013,

j'ai 22 ans et j'entre à l'hôpital pour mettre au monde mon premier enfant pas déclenchement. En effet, suite à un retard de croissance in utéro détecter depuis le 5 ème mois de grossesse, l'équipe médicale a décidé de me faire accoucher 17 jours avant terme.

J'entre à l'hôpital ce mardi matin à 8h accompagnée de ma maman, mon conjoint étant au travail et ayant pris ses jours à partir du mercredi. Une fois sur place je suis installée dans une chambre près des salles de naissance et dans laquelle je vais passer la journée. A 10h, la sf qui a suivis ma grossesse vient m'examiner pour voir où j'en suis au niveau du col. Mon col étant long et fermé, elle décider de me poser un tampon de propess pour faire mûrir le col. En fin de journée et dans la nuit je ressent des contractions mais vraiment minimes en intensité, pas des contractions de travail.

Le lendemain, une sage femme m'examine à 9h du matin, mon col est mou et l'on peut passer deux doigts. Je suis placée en salle de naissance et ma mère qui est à mes côtés se change (le papa devant me rejoindre en fin de matinée). En salle de naissance on me pose le monitoring, les contractions sont légères. A 10H, la sf vient et me perce la poche des eaux. Etant assez dilatée, on me propose la péridurale que j'accepte. L'anesthésiste à été génial et m'a tout expliqué je n'ai quasiment rien senti.

Peu après la pose de la péridurale le papa me rejoint et là tout s'accélère. De grosse contractions arrivent, je les gerre bien dans un premier temps. 30 minutes plus tard la douleur s'intensifie et devient vraiment insupportable. Mon chéri me soutiens, me réinjecte des doses quand je lui demande, me brumise le visage et me donne sa main que je serre très fort à chaque contractions. Etant vraiment mal, je lui demande d'appeler la sf pour qu'elle m'examine. Je ne suis qu'à 5cm et je n'en peux plus. Ma mère doit arriver pour prendre le relais et j'ai hâte car je veux qu'elle me dise si mes douleures sont normales. La sf à préciser à mon compagnon que n'étant qu'à 5 cm il pouvait prendre son temps pour manger

Ma mère arrive et là je perd mon sang froid. Sous le coup de la douleur je demande à l'anesthésiste une césarienne ce qu'il refuse en me disant que ça n'est pas aussi magique et qu'une cesarienne n'est pas un acte anodin que l'on pratique sans raison. Il me dit que la péri est bien posée et ne comprend pas ma douleur. Il sort de la salle et là je dis à ma mère que je sents la tête qui pousse. Elle appelle la sf qui ne me prend pas au sérieux car j'étais à 5cm il y a 20 minutes. Et là, surprise, je suis à 10 cm et elle sent la tête. J'ai dilaté trop vite la péri n'a donc pas pu suivre.

Ma mère appelle mon compagnon qui arrive en vitesse, il a tout juste le temps de mettre la blouse et les chaussons et on s'installe. Ce fut magique. La sf m'a fait mettre sur le côté. Le papa me tennait la main et la sf m'aidait pour les poussées en me creusant le dos. J'ai senti mon bébé descendre et passer peut être mieux que si j'avais été sur le dos. Après une dizaine de minutes à pousser, je sents ses petite fesses passer. Je regarde le papa et lui dit "il est là" avec un grand sourire.Il est 15h23. On nous pose notre bébé près de nous. C'est un beau petit Maxence de 2kg340 avec des petits cheveux noirs et un joli petit nez ecrasé. Papa et maman t'aime fort et tu nous rends très heureux mon coeur.

 

Dscf0021
50 pts

Commentaires

Articles traitant de sujets similaires

Preparation-accouchement

7 raisons de refaire une préparation à l'accouchement

Postpartum

Ces douleurs post-accouchement qui nous gâchent la vie