Un si beau moment

postée
\ Accouchement du 06 mars 2015
t Durée : 15 heures

Tout au long de ma grossesse j'ai lu des récits d'accouchements. C'était mon premier bébé et je crois que cela me rassurait. Aujourd'hui je suis une maman heureuse d'un petit garçon qui vient de fêter son premier mois. A mon tour de partager ce moment de la naissance de mon petit bout et aussi d'une nouvelle vie.

Toute ma grossesse a été ponctuée par des monitos car j'ai eu des contractions a partir des 4 mois..régime canapé litjusqu'aux 36 SA pour ne pas accoucher prématurément. Ça y est j'ai passé le cap des 36SA, je peux attaquer mon ménage, reprendre les ballades, les câlins...je ne me prive de rien..mais étrangement mais contractions s'estompent..mince alors. 

Contrôle de routine avec ma super sage femme Christine le jeudi matin a 10h..elle m'osculte et me dit que mon col est favorable, dilaté à presque 2... Je repars avec un grand sourire :-) je passe l'après midi à voir, revoir et re revoir la valise pour le "au cas ou". Je fais du ballon entre deux. Je n'ai pas mal, juste une gêne. La soirée se passe sans plus. Mon homme pars se coucher et je lui dis que finalement il peux dormir sur ses deux oreilles car rien ne se passe vraiment. 23h, je me couche, finalement c'est peut être pas pour tout de suite..

00h: je ressens une douleur plus vive dans le bas ventre, je note l'heure et essaye de trouver une position plus confortable...00h10, 00h20, 00h30...ça revient fréquemment quand même. Pour être sûre de ne pas réveiller mon homme pour rien et faire 30km rien aussi, je décide de descendre et prendre un bain..de toute manière impossible de dormir.

Les contractions sont régulières, je sens qu'elles sont aussi plus fortes..et qu'elles se rapprochent. À 3h j'appelle la maternité. La sage femme au boit du fil me dit que si c'est bien un travail j'ai le temps de venir. OK, je continue donc a bouger dans ma cuisine, mon salon, je retrouve le ballon.. 4h30 , je commence à plus trop savoir comment me mettre et je me sens terriblement seule. Je pars donc réveiller mon homme qui roupille telle une marmotte. Je lui dis qu'il doit se lever car le travail a commencer. On décide de prendre un bon petit déjeuner avant de partir ( manger les filles, après c'est niet jusqu'à 2/3h après l'accouchement...c'est long ;-) )

5h15 on pars avec une voiture aussi chargée que si on partait un mois en vacances de l'autre côté du monde ;-)

5h45 on arrive a la maternité, on me branche le monito et on m'osculte..je ne suis a 3 cm ( quoi c'est tout?!!? ;-) ). On nous garde tout de même et on me met une perd de spasfon pour calmer les douleurs ( qui entre nous ne soulage rien)..de nouveau je bouge, je fais du ballon..hors de question de ne pas aider bébé a descendre, maintenant que je sais que c'est lancé je veux l'avoir dans mes bras le plus vite possible.

9h la sage femme de jour passe: je suis à 5cm ( ça va pas vite) et j'ai vraiment mal. Je commence a avoir du mal a accueillir la douleur descontractions, j'ai soif, je tremble de tout mon corps, j'ai chaud j'ai froid..bref je ne maitrise plus grand chose. Elle reste avec moi quelques temps, me rassure et m'accompagne dans ma respiration ( parce-que le papa est tout autant voir plus dépassé que moi) ..j'arrive a reprendre un semblant de contrôle mais c'est de plus en plus fort. Elle me demande si je veux la péri...oui oui oui . On migre donc vers la salle d'accouchement. Zorro l'anesthésiste arrive et me pose la péri à 11h. 11h15 la sage femme recontrole.. Je suis a 8cm ( ça s'accélère d'un coup). Je continue mes exercices avec le ballon sur la table.. Je suis beaucoup plus détendue avec la péri, je rigole, blague avec l'équipe. 12h: la sage femme passe: mon col est entièrement dilaté, elle e dis que bébé est encore haut, qu'il y a encore du temps et qu'elle va prendre sa pause casse croûte. 12h15, je me sens pas bien dans la position sur le dos et décide de me mettre sur le côté... 12h20: je sens que quelque chose me gêne.. Je touche avec ma main..mon dieu ma vulve est toute bombée, la tête de mon petit homme est juste là.. Je bio de manière frénétique la sonnette et appele mon homme parti faire des papiers. La sage femme arrive..c'est maintenant. Je voulais accoucher sur le côté, elle m'installe donc plus confortablement et m'explique comment m'aider a pousser en poussant la tête du lit...3 contractions plus tard (5 min)mon doudou était là, collé a ma peau, et me fixant de ses grands yeux...je n'ai jamais ressenti un moment aussi fort d'amour inconditionnel. On nous a laissé ainsi avecvmon homme et notre petit 20 min, dans une ambiance tamisée, pour vivre ce grand moment de joie et de bonheur. Je me sentais comblée, accomplie, heureuse comme jamais. C'est un moment hors du temps et on aimerait qu'il dure éternellement. (Rien que pour ça je remet le couvert sans aucun soucis lol )

BRéf, c'est vrai que c'est magique , toutes les douleurs qu'on a pu ressentir s'envolent , on ne garde en tête que ce moment merveilleux. Pour bb2 j'essayerais sans péri ( si j'y arrive) mais même avec péri on ressent très bien les choses.

Vivez votre grossesse à fond,devenir maman est la plus belle chose qui me soit arrivée. L'accouchement est une étape naturelle, nous sommes faite pour donner la vie, vivez le comme tel..c'est un cadeau de la vie.

38e11c94c3278b2f17270dc6face0d06
50 pts

Commentaires

Articles traitant de sujets similaires

Preparation-accouchement

7 raisons de refaire une préparation à l'accouchement

Postpartum

Ces douleurs post-accouchement qui nous gâchent la vie

Les récits d'accouchement
des Ptits Mwana

Des récits d'accouchement écrits par les mamans pour les mamans

Écrire votre récit