Ce qu'on ne nous dit pas....

postée
\ Accouchement du 19 novembre 2012
t Durée : 4 heures

Bonjour !

24 ans, moins d'un an de mariage, grossesse surprise confirmée après 1 mois et demi, début de grossesse difficile avec beaucoup de nausées, des problèmes d'estomac tout au long de la grossesse, tension forte, enflée vers la fin, je suis toutefois restée active aussi bien qu'au niveau professionnelle jusqu'au 9ème mois, on m'avait prédit un accouchement normal - bébé avait déjà la tête en bas. Je l'attendais avec joie certes mais j'avais peur du changement que cela allait engendrer. Je n'étais donc pas pressée d'accoucher mais j'aimais beaucoup mon 'gros' ventre.

A 1 mois de l'accouchement - une foule de questions : à qui va-t-elle ressembler ? Le courant va--il passer entre nous ? Saurais-je m'occuper d'elle ? Cela sera-t-il instinctif ? Qu'est-ce que cela va changer entre moi et le papa ?.... 

Accouchement ''normal'' prévu pour le 18 novembre, mais vu que je n'ai pas de douleur, on m'annonce qu'on va déclencher l'accouchement le lendemain. Arrivée à la clinique à 7 heures du matin, on provoque les contractions qui ne sont pas suffisantes et le col n'est pas assez ouvert. On m'ouvre le col à plusieurs reprises, et c'est horrible !!!!! Vers 11 heures, la tension est trop forte, les contractions pas assez fortes, le col pas assez ouvert, on décide de pratiquer une césarienne. Bébé est née à 12h35, l'accouchement est assisté par l'heureux papa. Tout va bien, tout s'est bien passé, je donne naissance à une jolie poupée... MAIS....

MAIS, après une anesthésie locale pendant laquelle j'étais trop agitée, on m'a faite une anesthésie générale, et je suis triste de ne pas avoir ''vécu'' mon accouchement.. Une césarienne déjà pour moi, c'est passer à coté de son accouchement... de plus, je ne la vois pas le même jour, et je ne peux pas l'allaiter, la tension toujours aussi forte. 

Ce qu'on ne m'a pas dit, c'est je pense le fameux ''baby blues''... Le sentiment de déprime, de tristesse qui s'ensuit, ajouté aux effets de l'anesthésie (lourdeur, douleur, vertiges,...). On ma'avait dit que l'accouchement sera difficile mais on ne m'a rien dit pour l'après-accouchement, quand on pleure pour un rien, quand on a limpression qu'on s'occupe mal de bébé, quand on ne comprend pas ses pleurs, quand on est épuisé, quand on regrette tout a coup sa vie d'avant, qu'on voit les autres sortir,on se sent comme une vieille avec 10 ans de plus...un mélange de sentiments bizarres qu'on en peut pas expliquer

 

MAIS.. malgré tout, ce bébé je l'adore... Aujourd'hui je suis juste triste de ne pas pouvoir profiter d'elle au maximum, car je reprends le travail avant les trois mois de maternité...

Girl
50 pts

Commentaires

  • Nono super récit. j'espère que la reprise s'est bien passée!
    il y a plus de 5 ans
  • emie d'accord avec toi sur le "babyblues" , j'ai également eu une césarienne et le après est très difficile.
    il y a plus de 5 ans
  • ecrire un commentaire

Articles traitant de sujets similaires

Preparation-accouchement

7 raisons de refaire une préparation à l'accouchement

Postpartum

Ces douleurs post-accouchement qui nous gâchent la vie