Mes jumeaux nés avec 2 mois d'avance

postée
\ Accouchement du 08 décembre 1992
t Durée : 40 heures
Imgp0624

Mai 1992, après 2 longues années j'ai eu la bonne nouvelle d'avoir un habitant dans mon bidou, echo 15 jours après car j'avais fait une fausse couche auparavant. Arfffff c'est pas un mais 2 habitants qui ont decidé d'emmenager, alors là on se pose des questions, car pour un 1er ca va etre doublement dur!!!!

Octobre 1992, pas de chance, 25kg pris et je dois rester coucher jusqu'en fevrier, ah ba ca va etre dur!!!!!

7 decembre 1992, on couche dans le canapé au rez de chaussé, impossible avec mes 35kg de plus et mes 2 sur locataires de faire beaucoup de km, 6h du matin, evidement grosse envie de pipi, habituel et eternel, à l'epoque en plus nous avions un super logement avec les wc au fond du jardin, alors au mois de decembre y'a pas interet d'etre constipé!!!!!

je me leve difficilement, met la main sur la poignée de la porte, et tout d'un coup....

oh ba merde, merde, merde...( et mon mari qui me demande se qu'il y a) ba je me fais pipi dessus!!!!!!!!

mais quand meme c'est une grande envie que j'ai là, car ca ne s'arrete plus, et la je lui demande de se preparer car je crois que le préavis du logement des locataires est envoyé!!!! branle bas de combat, il saute du lit (canapé pas confortable) file s'habiller, moi je lui chauffe son café tranquille, me promène avec une grande serviette entre les pattes, ba on prend ce qu'on a sous la main, et m'installe dans la cuisine en le regardant courir.

Moi zen, lui en stress, il court chercher la valise, la met dans le coffre, fume sa clope en 3 bouffées (j'ai jamais vu ca!!!!!) je lui dis de mettre un sac poubelle sur le siège parce que a ce rythme on va se noyer dans la voiture, et il me repond, allez viens vite dans la voiture.

il me file sous le nez avec sac poubelle,et moi peniblement marche le long du trottoir quand tout d'un coup j'entend une voiture partir a grande vitesse!!!

 

NONNNNNNN, ba si, il m'a oublié, pas facile de ne pas rigoler, surtout que je n'ai pas de contraction

100m plus loin il fait une marche arrière et me regarde avec un sourire penaud en me disant " faut ptete que je t'emmene non????"

nous avons fait 30mn de route en 10mn, j'ai cru mourrir avant d'accoucher, c'est qu'il appuyait sur la pedale le stréssé, c'est moi qui accouche et c'est lui qui perd les pedales!!!!

arrivé à la clinique, toujours avec une serviette entre les pattes, on m'installe dans la chambre avec une autre personne, elle attend des jumeaux elle aussi, et on me dit que de toute facon si il n'y a pas de travail on me fera patienter 48h afin que les poumons des petits se fassent un peu!!!

bon ba y'a plus qu'a, alors monsieur repars et moi ba je vais dormir avec le monitoring sur le bidou!!!!

20h le soir en ce lundi 7 decembre, je miam de bon appetit, et rien en vu!!

22h aieuuu, j'ai mal dans le dos, le creux des reins, j'ai du prendre une mauvaise position!!

22h30 ma voisine me dit qu'il faudrait peut etre appelé quelqu'un, car quand meme... alors elle sonne pendant que moi j'ai les yeux qui sortent des orbites tellement je douille. L'infirmière arrive, m'examine, et oui c'est pour cette nuit, mais au monitoring problème, le coeur d'un bb fatigue, donc il faut m'emmener à l'hopital car il y a un service neonath la bas.

ma voisine de chambre a carrement appelé mon homme pour qu'il vienne, et quand il est arrivé les pompier etaient là, m'ont mis sur un brancard, à poils, en essayant de mettre une couverture sur moi, ca caille il parait, mais moi ca y'es je suis en pleine contraction, je rigole plus là, je douilleuuuuuuuuuu

je peux dire que je connais chaque trou, chaque boss et chaque virage entre la clinique et l'hopital, ca m'a paru une eternité ce parcours, je souffrais horriblement, je m'attendais pas à ca du tout

arrivé à l'hopital on m'annonce que c'est cesarienne d'office au vu des problèmes d'un des bb, je pleure, je pars en terrain inconnu là, la panique s'installe avec la souffrance, on me met sur la table d'op, on me demande si je veux une peridurale pour voir les bb, mais non je veux plus rien savoir, je veux dormir, je veux plus etre là, je veux que tout soit fini.... respirer, et hop je m'en vais ailleurs pendant un temps.

4h30 en ce 8 decembre 1992, je me reveille dans le couloir avec mon homme a coté, y'a plus de place en salle de reveil, ca commence tiens, et mes enfants ils sont ou???

florian est né à 3h50 pour 2kg150, ses poumons n'etant pas totalement formé il l'ont mit sous respirateur en salle d'urgence pour néonat

anais est née à 3h52 pour 2kg350 avec le cordon autour du cou, ils l'ont mise en néonath service normal

on m'installe dans une chambre, je me dis qu'ils m'apporteront mes bb un peu plus tard...nous sommes le mardi matin!!!!

mercredi rien, pas de bb, ma belle mère à la DELICATE ATTENTION d'allée voir mes enfants avant moi, et de revenir tout sourire en disant qu'ils sont beau, et moi rien!!!!

jeudi rien, je pleure car tout le monde voit mes enfants, sauf moi, je me dis qu'ils sont morts et qu'on me le cache....

vendredi matin rien, et mon beau frère arrive pour voir mes petits, me regarde pleuré et je lui explique, avec un petit sourire il est parti dans le couloir, et m'a ramené une chaise roulante, et m'a emmené voir mes enfants dans un dedale de couloir, au moins 1kg de couloir, d'ascenseur, ils etaient de l'autre coté de la mater!!!!

et là, je me suis retrouvé devant la salle babar, avec 2 grosses couveuses à l'interieur,et mes petits ange etaient là, ce fut mon accouchement à ce moment là, ce fut comme une naissance cette rencontre, je l'ai attendu 4 jours!!!!

ils etaient intubé tous les 2 pour mangé et perfusé, c'etait horrible mais une infirmière me les a mis dans les bras, ces 2 petits bb qui etaient à moi, moment magique et innoubliable, meme 20 ans après!!!

ils ne devaient sortir que en fevrier 1993, date prévu d'accouchement, mais je suis allé chaque jour du matin au soir pour les voir, j'ai meme nourri d'autre bb dont les parents ne venaient pas beaucoup, et tout compte fait, ils sont sorti le 1er janvier 1993 pour rentré chez nous, nous avons commencé l'année avec mes 2 merveilles!!!!

je regretterais toujours ce manque de soutien psychologique du chu, je ne sais pas si ils se sont rendu compte de ma souffrance de n'avoir vu mes bb que 4 jours après avoir accouché!!!!

 

009818e48260512848782fc53cd92b20
150 pts

Commentaires

  • fanny le grand c'est mon fils florian avec mon petit dernier, je n'ai pas pu mettre anais dommage
    il y a plus de 5 ans
  • bbphoque j'avoue avoir réellement pleuré de rire en lisant que ton homme est parti en voiture en t'oubliant... j'imagine que ca a du etre très difficile de ne pas voir tes bébés, c'est pas humain de laisser les mamans comme ca... je vois que maintenant ils ont bien grandit!
    il y a plus de 5 ans
  • Adjulma C'est un très beau récit, très émouvant ... j'ai moi-même été transférée au CHU de Nantes, mon bébé était resté à la mater où j'ai accouché ... et personne ne se souciait de moi non plus. Enfin ça a été bcp plus court.
    il y a plus de 5 ans
  • ecrire un commentaire

Articles traitant de sujets similaires

Preparation-accouchement

7 raisons de refaire une préparation à l'accouchement

Postpartum

Ces douleurs post-accouchement qui nous gâchent la vie