Accouchement bb2: tout s'est accéléré sur la fin!

postée
\ Accouchement du 14 mai 2013
t Durée : 11 heures

Après vous avoir raconté mon premier accouchement, voici le deuxième totalement différent.

Nous sommes le 14 mai 2013 aux alentours de minuit. Après une grossesse passée en grande partie à  la maison pour cause de contractions je ressens les premières contractions de travail (totalement différentes des précédentes). Là je me rappelle de ce que la SF m'a dit lors des cours d'accouchement il ne faut pas subir la contraction mais l'accompagner! Je n'ai pas du tout envie de revivre le même accouchement que ma précédente fille (29 h environ) et je suis décidée à faire ce qu'il faut pour que cela aille plus vite. Je gère très bien les premières contractions et me dit que si ça continue comme cela ça va être du gateau! Je marche, je marche dans la maison, je respire bien pour faire passer la contraction, je prend un bain. Grace à mon application contractomètre je sais combien de temps dure les contractions et de combien elles sont espacées. Elles commencent très rapprochées (tous les 5-6 min), puis tous les 10 min, puis des fois 15 min. Elles deviennent totalement anarchiques. Rien de régulier je suis perdue! A 6 h 30, je décide de réveiller mon homme et ma fille de 2 ans car je sens que la douleur s'intensifie, je voudrais savoir où j'en suis. Nous appelons ma mère et déposons mon ainée. Nous arrivons à la mater, monito, TV, je suis dilatée à 2 cm !!! Pouff, là on se dit c'est parti comme au premier accouchement nous en avons pour la journée! La SF me dit que ce n'est que le début du travail! Dépités nous décidons de rentrer chez nous (à 5 min) il est à  peu près 8 h 15 quand nous rentrons. Pendant le trajet du retour les contractions sont toujours présentes et assez rapprochées. Je me dis que j'ai le temps.  8 h 30 je me met dans la baignoire, les contractions se rapprochent, sont de plus en plus intenses. Les minutes passent et la douleur est de plus en plus insupportable, je vomis devant l'intensité des contractions. J'ai l'impression de mettre laissé aller dans la baignoire mais en fait c'est le bouchon muqueux que je viens d'expulser! La douleur augmente, augmente, j'ai envie de me jeter par la fenêtre tellement j'ai mal!!! Je ne réfléchis plus, j'enfile mes vêtements en toute hâte, j'appelle mon ami et lui dis on y retourne je n'en peux plus j'ai trop mal! Je hurle de douleur, j'ai hâte que l'on me soulage, je me dis que ce n'est pas possible d'avoir aussi mal! Arrivés à la mater, entre deux contractions, je coure comme je peux en direction du service, je ne cherche même pas à attendre l'ascenseur, je monte les marches du plus vite que je peux. Je sonne à l'entrée du service, ça ne va pas du tout, j'ai trop mal! Une personne arrive me demande si ça va et si je peux attendre la SF qui est occupée. Je ne peux plus répondre, elle voit que ça ne va pas du tout! Je hurle! Je lui dis que je sens que j'ai envie de pousser (cette fameuse envie de pousser comme pour aller aux toilettes dont on m'avait souvent parlé, je sais ce que c'est maintenant!). Elle m'installe direct en salle d'accouchement, je me déshabille, j'ai perdu du sang. La SF vient en urgence, elle m'examine et me dit que je suis à 9 cm , quasi dilatation complète il est à peut près 9 h 45 je pense. La SF repart examiner sa patiente et me dit que je suis sa priorité, il faut que je l'appelle dès que je sens que c'est le moment. Elle part et 2 min après je la rappelle je ne peux pas attendre j'ai envie de pousser!!! Avec calme et gentillesse, elle me met en confiance et me dit de pousser quand je le sens. Je pousse à chaque contraction, j'ai très mal, ça brûle! Je m'excuse auprès du personnel de crier! Et je pousse, pousse, je crois que je vais écraser la main de mon homme! Elle me dit la tête est bientôt là. J'ai l'impression que c'est très long avant que celle-ci sorte. Et enfin, je la sens bien passée, la tête est là, le reste vient tout seul, j'ai enfin mon bébé sur moi! Quel accouchement, tout a commencé calmement pour s'accélerer sur la fin! Quelle satisfaction d'avoir mis au monde ma deuxième fille sans péridurale. Ce fut très douloureux mais on se remet beaucoup plus vite d'un accouchement sans péridurale. Cette fois ci je me suis dit qu'on attendrait un peu plus avant de faire le 3ème! Ma 2ème fille est née le 14 mai 2013 à 10 h 30.

Dceb61e664f072b74180d90ca9cdf452
100 pts

Commentaires

Articles traitant de sujets similaires

Preparation-accouchement

7 raisons de refaire une préparation à l'accouchement

Postpartum

Ces douleurs post-accouchement qui nous gâchent la vie