Bébé2, accouchement super rapide

postée
\ Accouchement du 08 novembre 2010
t Durée : 2 heures
Img_0096

Alors voici le recit de mon 2ème accouchement

Le jour du terme, je téléphone à mon gyneco pour savoir si il a du retard car j ai rdv a 16h. La standardiste me dit de venir vers 18h

17h30, je pars de chez moi en voiture, c'est parti pour 30 minutes de trajet. Je commence à sentir quelques contractions.

Arrivée chez le gyneco, je ne tiens plus assise, la secrétaire me dit que ça sera bientôt mon tour. Je suis sûre que je vais accoucher aujourdhui, les contractions sont la toutes les 2 minutes. Ça y est! C'est à moi. Je lui dis mon ressenti, il me dit qu'il va vérifier tout ca. Et là, je vois le doc faire la grimace et me dire : "et ben, oui c'est pour aujourdhui, tu es ouverte à 6 cm".
Il me demande comment je suis venue jusuq'ici. Quand je lui dis toute seule en voiture, il me traite de folle et me dit de téléphoner à chéri et de se dépêcher d'aller à la clinique.

18h20, chéri arrive avec mon grand, direction la clinique et vive les bouchon mais ça va, je gère plutôt pas mal.

19h10, on arrive à la clinique où je suis attendue à l'entrée par une sage femme. Elle me dit qu'on va en salle d'acouchement. Elle contrôle de suite et là, je suis à 9 cm. Trop tard pour la péri.

19h50, elle me dit de pousser et mon bebe est sorti tout seul. Il est tout plein de sang mais il est tellement beau, et bien fait. On me le met sur moi et la à peine poser qu'il prend le sein.

J'en garde un souvenir magique et je suis fiere de moi car je n'ai pas pris la peri. À vrai dire je n'ai pas si souffert que ça . Je suis sortie au bout de 3 jours.

276b51c84481928dd93f03d6aa0b567e
100 pts

Commentaires

  • Nono Super de voir ton grand avec son ptit frère! C'est vraiment émouvant. Bravo pour ce bel accouchement!
    il y a presque 6 ans
  • ecrire un commentaire

Articles traitant de sujets similaires

Preparation-accouchement

7 raisons de refaire une préparation à l'accouchement

Postpartum

Ces douleurs post-accouchement qui nous gâchent la vie