Déclenchement bb3 avec naissance sans péridurale sous pression

postée
\ Accouchement du 26 janvier 2013
t Durée : 14 heures

Je vais vous raconter mon 3ème accouchement qui m'a énormément "choquée"...

J'ai contracté la toxo au 7ème mois de grossesse donc bilan sanguin et amniocenthèse le 26 décembre, joyeux noël... 1er résultat bon donc déjà c'est rassurant mais bébé de petit poid alors que mes deux premiers faisaient 4kg!!

Rendez-vous gynéco début janvier qui me dit qu'on déclenche dans 15 jours car bébé ne prend plus de poids et qu'avec l'histoire de la toxo moins il sera dans mon ventre mieux ce sera. C'est lui le doc donc ok!

Veille du soit disant déclenchement rendez-vous avec le gyneco qui me dit que bébé est en siège donc déclenchement impossible... Grosse déception car je m'étais faite à cette idée et j'avoue avec mes deux premiers qui ont 3ans et 3 mois et 4ans et 1 mois soit 10 mois d'écart j'étais fatiguée et avais hate d'accoucher!

Bébé est petit donc a de la place et ne cesse de se retourner et ça je le sens bien donc dès que j'ai senti que bébé s'était retourné j'ai filé voir mon gynéco qui me dit ok pour le déclenchement mais problème: pas de place avant 5 jours soit samedi 26 janvier. Je dis ok tout en esperant que le travail se mette en route tout seul...

C'est le jour J, samedi 26 janvier. On dépose les deux grands chez la nounou car pas de famille près de nous et on file à la maternité tout en sachant qu'il se peut que je n'accouche que dans 48h car on n'est jamais sur de rien avec un déclenchement...

Je suis accueillie par une jeune sage-femme qui m'explique comment va se passer la journée et me demande ce que jesouhaite pour l'accouchement donc je dis que "si j'y arrive" j'aimerai ne pas avoir de péridurale. Elle m'explique qu'un déclenchement est souvent plus douloureux car non naturel mais qu'ils ont des moyens medicamenteux pour m'aider.

Et là commencent les réjouissances: monitoring puis pose d'un tampon medicamenteux pour faire murir le col vers 10h. Assez rapidement les contractions se font sentir donc on me dit que c'est bon signe et que cela devrait aller vite... 16h vient à nouveau l'heure du monito mais il ne marche pas donc au lieu d'une heure de monito j'ai droit à 3h à rester au lit avec des contractions très très douloureuses. A 19h Je sonne car vraiment je n'en peux plus, je pleure, ne cesse de bouger sans trouver de position car toujours sous monito mais on me dit qu'il faut tenir et que de toute façon je ne suis dilatée qu'à 2... Je demande à ce qu'on m'enlève le tampon car c'est ça qui provoque les contractions et qui me fait horriblement souffrir lors des touchers vaginaux mais requête refusée... Je précise qu'à 19h il y a eu la relève donc changement de sage-femme...

A 20h je re-sonne car c'est insupportable, inhumain, tout simplement horrible car je n'ai aucun répis, les contractions sont quasi continues et ce fichu monito j'ai envie de l'arracher!! En voyant le monito la SF me dit qu'en effet ça contracte et que je dois avoir mal (c'est juste ce que je lui dis depuis 1h...), elle m'examine et me dit que je suis à 4, alléluïa!! Elle me propose de prendre une douche et de me préparer tranquillement pour aller en salle d'accouchement et me poser la péridurale car là je ne tiens plus...

Je prends donc ma douche mais avec beaucoup de mal car les contractions ne me laissent pas de répit, brossage de dents, passage aux toilettes, et je sonne pour dire qu je suis prête mais il est déjà 21h car pas très rapide avec ces fichues contractions!!

Direction la salle d'accouchement à pieds car je refuse le fauteuil roulant mais le couloir me parait interminable et je me retrouve à quatre pattes dans le couloir à chaques contractions... En arrivant devant la salle on me demande d'attendre car le sol est mouillé ou de retourner dans ma chambre mais une autre contraction me plie en 4 donc tant pis pour le sol faut que je m'installe... Je dis que ça pousse mais elle me dit que c'est normal c'est bébé qui appuie sur le col, ok c'est elle la pro!!

La SF fait ce qu'elle a à faire "tranquillement": pose de perf, monito, controle de la tension, prépa du matos pour la péri en attendant l'anesthésiste mais je hurle tel un animal à chaque contraction. Je ne me reconnaît pas, mon mari est désemparé face à ma souffrance. Etant infirmière je demande de la morphine ou le masque en attendant l'anesthesiste mais rien à faire elle ne veut rien me donner...

21h50 mon sauveur arrive, l'anesthesiste, YES!! On m'assoit et là j'ai du faire un bruit bizarre car ça poussait car la SF a voulu que je me rallonge pour m'examiner et là dilatation complète!!! panique à bord, je crie, je pleure, je dis que je ne pourrais pas accoucher sans péridurale, que j'en suis incapable... Je tiens à dire que l'anesthesiste n'a pas compris ce qui arrivait non plus et s'est retrouvé complétement dépourvu, ne sachant que faire, il a demandé à la SF s'il pouvait me faire quelque chose pour me soulager mais sa requête a été refusé à lui aussi.

Donc je pousse car de toute façon il n'y a que ça qui me soulage mais la SF n'est pas habillée, sa collègue auxilliaire n'est pas là, je n'ai pas les pieds dans les étriers... C'est tout simplement le dawa!! lol. Mon mari me tient une jambe, l'autre est sur la hanche de la sage-femme. Je crie, je ne me reconnaît vraiment pas, c'est horrible.

Bébé arrive avec deux tours de cordon autour du cou sous pression en 2 poussées à 21h59.

Petit coeur de 3kg150 et 49cm beau comme tout.

je suis donc passée de 4 à 10 cm de dilatation en très peu de temps d'où les douleurs INSUPPORTABLES dixit la sage femme lol.

J'ai encore beaucoup de mal à accepter le déroulement de mon accouchement, j'ai honte d'avoir montré cette image de moi à mon mari: sa femme hurlant de douleur, nue sur une table d'accouchement, se tordant de douleur à chaque contraction... Les deux premiers accouchements s'étaient déroulé de façon magique sous péri juste assez dosée pour que je ressente un peu les choses donc là je dois dire que je suis déçue que ce se soit déroulé ainsi pour ce qui devrait être mon dernier accouchement... Seul point positif c'est que je peux dire: "j'ai accouché ans péridurale!" lol.

Gabin a aujourd'hui 2 mois et c'est un amour et est la fierté de ses grands frères!!

Dsc_0441
55 pts

Commentaires

Articles traitant de sujets similaires

Preparation-accouchement

7 raisons de refaire une préparation à l'accouchement

Img_7511_3

J'ACCOUCHE, le livre dans lequel les mamans racontent leur accouchement.

Les récits d'accouchement
des Ptits Mwana

Des récits d'accouchement écrits par les mamans pour les mamans

Écrire votre récit