L'accouchement de mes rêves

postée
\ Accouchement du 27 avril 2014
t Durée : 4 heures

Bonjour, c'est suite à l'émisssion des maternelles ce matin que je viens sur votre site. Le thème était sans péridurale est-ce possible alors je voulais vous raconter mes accouhement

Lors de mon 1er accouchement, je ne voulais pas de péri, la douleur était très supportable lors de mon 1er examen à dilatation 5. mais la sage femme m'a dit que 5 c'était très bien pour un premier accouchement l'hôpital préférait une péri au cas ou... alors je n'ai pas été jusqu'au bout de mon choix je l'ai écouté et j'ai eu ma péri à dilatation 8 (déjà pas mal) et au final j'ai bien fait car mon bébé avait le cordon autour du ventre, il faisait le yoyo alors j'ai eu les forceps...(et si je n'avais pas eu la péri on m'aurait endormi)

Quelques années après en pleine nuit (à2h30) me voilà réveillée par des contractions différentes de d'habitude.. après avoir attendu pris une douche je réveille mon mari et mon fils pour l'amener chez mes parents, en route pour la maternité.

On y arrive à 4h30, la sage femme me confirme que je suis bien en travail (j'étais à 4) elle me demande si je veux ou non la péri (je lui dis que ça se décidera plus tard s'il le faut...) on me met en salle d'accouchement et vu que je "gère" bien mes contractions quand je suis debout on me propose un monito mobile. c'était génial je pouvais marcher, j'ai demandé un ballon j'ai fait des petits mouvements mais j'avais de plus en plus mal je sentais le bébé pousser. je décide donc d'appeler la sage femme je lui explique que la douleur est de plus en plus fortej'aimerais qu on me pose une péri mais avec une pompe pour que je puisse doser. et je lui dis que j'ai envie de pousser elle fait donc un controle avant d'appeler l'anesthésiste.. je n'étais qu' à 6 !! zutttt j'étais déçu j'avais beaucoup plus mal qu'au premier accouchement je sentais vraiment mon bébé appuyer mais pourtant il était haut.

Elle appelle le médecin et me dit que j'ai bien fait car quand on rompt la poche des eaux  la douleur est plus forte, elle même n'avait pas réussi à la supporter. mon mari sort et la sage femme aussi.

L'infirmiere anesthésiste arrive prépare le matériel, et là j'entends un vrai "splash" un peu paniquée j'avoue je dis "ahh c'est quoi" j'avais rompu je regarde l'infirmière et dis j'ai envie de pousser (vu son regard elle me prend pour une folle je pense), on rappelle quand meme la sage femme elle arrive immédiatement en même temps que le médecin anesthésiste. elle fait un controle se retourne vers le médecin est dit "ce n'est pas la peine, la tête est là"

Mon mari qui était sorti pour la péri rentre pour l'accouchement (ça lui a fait tout drôle).

On m'a installée, j'ai poussé 6 fois sans cris juste en soufflant est mon bébé était là (un beau bébé de 3.8kg 52cm) 

La sage femme n'en revenait pas elle même de 6 à tête engagée en 5mn de temps.

J'avoue que ça fait mal c'est une sensation inexpliquable mais on veut tellement que cela s'arrête qu'on se dépasse.l'envie de voir le bébé de le faire sortir surpasse la douleur c'est comme si on était hors de notre corps, c'est un moment extraordinaire le plus beau de ma vie.

Je ne remercierais jamais assez mon bébé de m'avoir fait vivre ce moment.

Je voulais dire à toutes les femmes écoutez votre corps surpassez la douleur ne paniquez pas et votre rêve pourra devenir réalité comme le mien...

Comme je le disais je suis arrivée à 4h30 du matin et à 6h02 je tenais mon enfant dans mes bras...

Bonne journée à toutes

 

A9e77ba799283975f01cb1390e56f403
50 pts

Commentaires

Articles traitant de sujets similaires

Preparation-accouchement

7 raisons de refaire une préparation à l'accouchement

Postpartum

Ces douleurs post-accouchement qui nous gâchent la vie