Ma magnifique princesse

postée
\ Accouchement du 04 juin 2013
t Durée : 3 heures
Imag0881

J'ai eu une grossesse plutôt facile dans l'ensemble. Je devais accoucher le 11 juin 2013 de mon premier bébé,  ma fille LINA.

Le 04 juin je me lève doucement de mon lit je suis plutôt fatiguée, mes pieds, mes chevilles, ont triplé de volume a cause de ma rétention d'eau. Je decide de m'allonger sur ma méridienne, il est 9h du matin. Mon homme ne travail pas aujourd'hui, il est sur l'ordinateur a côté de moi. 

Je commence a sentir des choses "bizarres" dans mon ventre,  c'est légèrement douloureux. Est ce des contractions?? Aucune idée,  c'est ma première grossesse donc difficile de savoir. Je m'ennuie sur ce canapé je decide de telecharger une application qui compte les contractions pour m'amuser. Et la!! Mes sensations bizarre sont régulières. Je n'ai pas assez mal et je n'ai pas perdu les eaux donc pas de panique j'ai encore une bonne semaine devant moi. La journée passe, à 15h30 mon homme me dépose chez ma maman et lui va s'aérer l'esprit car il est un peu nerveux. Moi et maman discutons je m'allonge sur son canapé (decidemment!) .. nous regardons un film et ma maman ouvre un paquet de brioche et dit avec humour: "tu en veux Lina?" Et la j'entends un "crac" je deviens toute rouge je sais que la poche des eaux vient d'être rompu j'en suis convaincu mais je ne veut pas paniquer maman. Je prend doucement mon téléphone et appel mon mari. "Allo mon coeur? Ca va? Il faut que tu viennes là il faut aller à l'hôpital.  Il est 16h. 

Ma mère me dit que ce n'est pas sympa de lui faire peur le pauvre. Et d'un coup je me lève regarde ma mère et lui dit non je perd vraiment les eaux! Je cours a la salle de bain trouvé une serviette hygiénique (on a des reflexes con avec le stress et la panique) et je file en bas de la maison mon mari m'attend déjà. 

Je monte avec une serviette de bain sous les fesses pour pas inonder les sièges de la voiture. Mon homme est stressé,  klaxonne tout le monde, roule a 110km. Je lui prend la main et lui dit de se calmer, il me sourit et me dit de ne pas m'inquiéter aussi que je vais y arriver et que nous allons enfin voir notre petite princesse.

J'arrive à l'hôpital et je perd mon sourire, je me prépare psychologiquement a souffrire pendant minimum 12h.. La sage femme m'accueille me montre ma chambre me demande d'aller faire pipi et une fois installer sur le lit elle regardera ou j'en suis.

Je vais au wc je perd le bouchon muqueux (beurk c'est vraiment pas beau) je retourne dans ma chambre et grimpe sur le lit. Elle regarde... et me dit que je suis déjà a 3 et elle me branche le monito. Ensuite la douleur est monté en flèche. J'ai mal, je souffre bizarrement j'ai envie de rentrer a ma maison j'ai tellement peur. Mon homme s'absente prendre les affaires dans la voiture. La sage femme le rassure: " ne vous inquiétez pas monsieur c'est un premier bebe votre femme n accouchera pas avant minuit minimum. Il revient 10 minutes apres j'ai énormément mal, un sage femme m'apporte un ballon, j'essaie mais c'est pire que douloureux je decide de me recoucher. 

Après, j'entends une femme accouché juste a côté sans péridurale,  je sais pas si sa a un rapport avec la peur qu'elle m'a fait mais d'un coup j'atteins le sommet maximum en terme de douleur. Mon mari demande a une sage femme de regarder l'avancement elle refuse elle est débordée et pour un premier bebe il est trop tôt. J'insiste! Elle cède et reste scotché je suis a 8!!! Elle me demande si je veux la péridurale même si selon elle s'est trop tard. Effectivement c'est trop tard mon bebe arrive.

En fauteuil roulant direction salle d'accouchement donc toujours sans peridurale. Je monte sur le lit ce qui ma semblé insurmontable. Poussez madame poussez.

Mon bebe est née,  voilà enfin ma fille. Elle ne pleure pas elle mange sa main. On me la pose contre moi je suis au paradis. J'ai oublié toutes mes douleurs, j'ai oublié ou j'étais je sais juste que mon bebe me regarde contre moi et que moi et mon mari sommes épanouis. Elle est belle, magnifique et toujours aussi gourmande aujourd'hui!  J'ai meme échappé a l'episio.

Lina a 11 mois aujourd'hui et nous attendons notre deuxième bebe pour decembre...

N'ayez pas peur soyez sereine peu importe la douleur, ce n'est rien face au bonheur d'avoir son petit bout dans les bras.

 

320153_plyazh_more_okean_bereg_lodka_lazur_nebo_oblaka_pe_5987x3703_(www.gdefon.ru)
50 pts

Commentaires

Articles traitant de sujets similaires

Preparation-accouchement

7 raisons de refaire une préparation à l'accouchement

Postpartum

Ces douleurs post-accouchement qui nous gâchent la vie