Mon second bébé, sans prépa, sans péri.

postée
\ Accouchement du 03 mars 2005
t Durée : 2 heures et 50 minutes
Photo_owen_007

C'était un soir, vers 18h, il faisait froid et mon conjoint rentré du bois, j'étais à 3 jours du terme et bébé ne semblait pas pressé. J'ouvrais et refermais la baie vitrée derrière mon conjoint afin d'éviter que toute la maison ne refroidisse.

J'ai senti comme une fuite urinaire en réouvrant une N-ième fois la baie vitrée, j'ai hésité c'était peut-être le bébé qui appuyait sur ma vessie.

Et une fois tout le bois rentré, j'ai voulu aller prendre une douche, à peine entrée dans la baignoire, pomme de douche en main, il a été inutile d'ouvrir le robinet pour avoir les pieds mouillés.

J'ai donc annoncé à mon homme qu'il fallait appeler mes soeurs, l'une qui souhaitait assister à mon accouchement, (zhom ne s'en sentant toujours pas la force ni surtout l'envie), et l'autre qui garderait mon ainé le temps de la naissance de son ptit frere.J'avais l'impression de perdre énormement d'eau, les contractions ont tout de suite été tres violentes, j'avais l'impression d'avoir très peu de repit, je suis vite sortie de ma douche, mon homme avait préparé mon ainé agé alors d'à peine 3 ans.

Heureusement que mes soeurs habitaient sur le trajet jusqu'à la maternité qui etait à environ 20 a 25 minutes de là. Nous avons d'abord deposé mon grand qui me faisait coucou au carreau ne comprenant pas tràs bien pourquoi maman n'était pas venue discuter chez tatie^^ puis avons récupéré ma grande soeur qui nous attendait sur le trottoir. Je me suis mise a l'arrière, je ne sentais pas mon accouchement imminent, je me préoccupais juste de gérer au mieux les contractions pour avoir moins mal...et je n'avais toujours pas fait de préparation à l'accouchement....

Arrivés à la maternité on m'a très vite prise en charge, les brancardiers avaient deviné plus vite que moi au vu de mes contractions que j'étais sur le point d'accoucher;

On a sommé mon homme d'aller chercher les affaires du bébé restés dans la voiture, lui comme moi pensions avoir le temps. Il en a tellement eté décontenancer qu'il a perdu la moitié des affaires de bébé dans les couloirs^^.

La sage femme m'a visité pour voir ou j'en etais, elle m'a demndé si je souhaitais la péri, j'avais mal j'ai dit oui et elle m'a dit qu'il était trop tard, que j'étais à 8 voir 9 et que le bébé etait déjà descendu.

À partir de la j'ai eu une trouille monumentale, je n'avais absolument pas pensé que je pourrais accoucher sans péri, tout ce que je ressentais etait nouveau pour moi ayant eu une dose de cheval de péri pour mon 1er accouchement, chaque douleur, chaque sensation me semblait anormale, bref j'étais pas loin de la panique. Un étudiant sage femme m'a dit de lui prendre la main comme si il s'agissait de mon mari... Je crois qu'il ne répètera plus jamais cette phrase à une femme sur le point d'accoucher en panique^^ j'ai dû lui broyer la main...et je ne me retenais pas!

Les gens qui m'ont accouchée ont eté vraiment formidables, j'ai été guidée, soutenue et valorisée à chaque fois que je perdais pied. Ils avaient les mots, le regard ou le sourire d'encouragement. J'ai poussé trois fois, sans ma panique je suis sûre qu'il aurait etait là encore plus vite. Il a pleuré de suite, ma soeur pleurait elle aussi, secouée par la rapidité. Owen pesait 3kg650 pour 51 cm, c'est son papa qui lui a donné son premier biberon, et c'est à moi sa maman qu'Owen a offert son 1er regard sur le monde. J'ai fondu immediatement. Cela fait déjà 8 ans.....

Je me souviens plus de la peur que de la douleur, accoucher sans péri et sans preparation a été pour moi un immense bonheur et une grande fierté

Picture
150 pts

Commentaires

  • Nono Félicitations! Que d'émotions, d'intensité! C'est très beau.
    il y a plus de 6 ans
  • 3momes merci!
    il y a plus de 6 ans
  • ecrire un commentaire

Articles traitant de sujets similaires

Preparation-accouchement

7 raisons de refaire une préparation à l'accouchement

Postpartum

Ces douleurs post-accouchement qui nous gâchent la vie