Naissance express de mon deuxieme petit homme

postée
\ Accouchement du 17 janvier 2013
t Durée : 3 heures

 

Voici le récit de mon deuxieme accouchement, la naissance express de mon deuxième petit homme sans péri

Mon accouchement est prévus pour le 17.01.13, le 15 rdv a l'hopital pour faire le point monito + echo tous est normal, col ouvert a 1 large pendant l'examen la sage femme me fait un décollement mais me le précisera que après me l'avoir fait.

Le 16 après une bonne douche le matin je vois le bouchon muqueux dans la baignoire ça me rassure car pour mon premier après la perte du bouchon muqueux le soir même j'avais les première contraction, mais là le soir toujours rien je commence a me dire qu'il ne sortira jamais . je me couche a minuit sans la moindre douleur , pas la moindre petite contraction absolument rien qui ne présage l'accouchement.

Le 17 je me réveille a 5h toujours aucunes douleurs mais je n'arrive pas du tout a me rendormir je décide d'aller prendre un bain bien chaud pour me détendre en espérant arriver a me rendormir après. Dans le bain je ne me sents pas a l'aise du tout j'ai trop chaud, je me tourne dans l'eau dans tous les sens même pas 15min après je sors, je me mets sur le pc pour regarder un film puisque de toute façon je n'arriverai pas a me rendormir tant pis... , a 6h10 première contraction je suis obligé de me lever car assise je n'arrive pas a la supporter, 5 min plus tard deuxième contraction douloureuse mais gérable j'essaye de la faire passé en me mettant sur mon ballon mais la douleur et pire alors j'abandone l'idée, les contractions vont revenir toutes les 5mins et de plus en plus douloureuses je fait les 100 pas dans l'appartement je m'accoupis je me lève je me penche en avant une vrai séance de gym. a 6h50 je commence a souffler assez fort ce qui réveille mon conjoint il me demande si c'est le moment de partir je lui dit que non (pour mon premier nous somme aller trop tôt a l'hopital et j'y suis resté 16h avant d'accoucher je ne voulais pas reproduire la même chose et me retrouver sur la table d'accouchement a ne plus pouvoir bouger, boire.... ) et surout pendant ma grossesse j'ai eu beaucoup de contractions douloureuses en pleine nuit pour au final s'estomper au bout de deux heures et puis plus rien je n'y crois pas, 7h00 contraction toutes les cinq et deux minutes mon conjoint dit on y va, il habille notre fils appel sa maman pour qu'elle nous rejoigne a l'hopital.

Dans la voiture a chaque contractions je suis obligé d'étendre mes jambes pour ne pas resté en position assise mon conjoint me demande "alors tu la veux la péridural?" comme récemment nous avions vus le spéctacle de Jamel debouze je lui dit tu te souviens ce qu'elle lui a dit  sa femme le jour de l'accouchement alors qu'elle n'en voulait pas au départ, là il comprend que oui je LA VEUX . J'avais beaucoup hésité pendant ma grossesse car pour mon premier j'étais très déçu je n'avais sentis absolument rien avec la péridural mais a ce moment la je ne voulais qu'une chose c'est cette foutu péridural.

Arriver a la maternité 7h30, on sonne l'un des sage-femme qu'on avait déjà vus le 15 pour le bilan nous accueuil me fait passer en sale de pré-travail pour voir ou j'en suis, col ouvert a 4, il nous dit on passe direct en sale d'accouchement dans le hall sa maman est arriver on lui confit notre petit trésor je lui fait un gros bisous avec un pincement au coeur j'ai beaucoup de peine de le laisser, pendant que mon conjoint va mettre le siège auto dans la voiture de sa maman je me retrouve seule  dans la sale d'accouchement ou je dois enfiler la superbe blouse fesse a l'air, le sage femme me demande si je veux la péridural ohhh oui mais je dois faire une prise de sang avant les résultats arriveront dans moins  d'une heure, il me pose tout de même le catheter mais ne branche pas la perf  ce qui va me permetre de pouvoir bouger et faire tous les gestes que je veux, avec mon homme on ce retrouve rien que tous les deux dans la salle d'accouchement , les contractions sont de plus en plus douloureuse et difficile a gérer je me pends au coup de mon conjoint je lui serre les mains je me jette en avant sur le fauteuil bref je me tord dans tous les sens entre chaque contraction j'ai une pause de deux minute je m'assois et somnole avant de me relever et me tordre de douleurs, le sage femme reviens et me dit qu'il n'a pas encore les résultats de la prise de sang ça  a pris du retard 8h15 il me pause le monito puis s'en vas on ce retrouve une fois de plus tous les deux, , allonger je ne gère plus du tout je commence a pleurer je dit a mon homme que j'en peux plus je veux rentré a la maison lol.Pour chaque contractions je me jette sur le côté gauche serre les mains de mon homme et commence a faire des ouh ouh xD je bouge tellement que le monito sert litteralement a rien .

Entre temps il y aura eu un changement d'équipe, je maudit tous le monde en disant "mais il arrive quand les résultats je veux la péridurale" et d'autre mots moins appropriés,  a 8h45 une sage femme très gentille et très douce viens se présenter elle me dit nous alons poser la perfusion ce qu'elle fait mais a ce moment là les contractions son presque contante donc la pose et difficile pour la sage femme comme je bouge beaucoup trop,  elle me demande si je veux la péridural, réponse affirmative, elle contrôle le col et me dit c'est trop tard col ouvert à 9 maintenant il reste plus a attendre dilation complète et que bébé s'engage ça peut prendre entre 30min et 1h,

j'ai tellement mal que je n'arrive plus a resté allonger je me suis relever tellement vite et  accroupis d'un seul coup sur la table qu'en y repenssant maintenant ça devait faire un peux comme dans le film exorcisme lol a ce moment la c'est mon homme qui prnd je lui serre les bras  la sage femme me caressait le dos un geste qui m'a beaucoup aider, j'ai enormement aprécier sa gentilesse. Elle me dit dès que vous sentez que ça pouse vous sonner et j'arriverai a peine elle eu fermé la porte dérrière elle que ploc la poche des eaux qui eclate et grosse grosse envie de pousser je dit a mon homme sonne, elle reviens tous de suite me dit de m'allonger car j'étaie  toujours accroupis, je ne veux pas mais j'ai pas le choix , je m'allonge elle me dit je vois ses cheveux, il y a l'aide soignante ou auxilère de puèriculture (javous sur le moment j'ai pas chercher a savoir lol) accompagné d'une étudiante qui me demande si ça ne me dérange si l'étudiante assiste a l'accouchement, je répond biensure que non (plus on est de fou plus on rit) , la sage femme s'activé à descendre le bout de la table l'auxilière a préparer tous le matériel.

Une fois installer elle me dit de poussé a ce moment là je ne sents plus la douleurs des contraction mas une grosse brulure au passage de la tête, j'ai poussé une fois la tête est sortie, puis a la deuxième il est sorti entièrement pour mon premier je n'ai rien sentis mais là j'ai sentis sa tête puis tous son corps glissé hors du miens jusqu'a ces petit pieds, elle me l'a mise sur le ventre j'aurais aimé l'attraper moi même mais a la vitesse ou il est arrive vaux mieux des mains experte. Mon pauvre petit amour était tous bleu et ne pleurer pas juste un petit miaulement comme un chaton et moi je paniqué je disais il faut pleurer mon bébé ,la sage femme me dit il a du mal a attérir car ça a était très rapide alors papa a couper le cordon , l'auxilière et l'étudiante l'on vite enmené j'ai dit au papa d'y aller aussi, la sage femme a appuyer un peux sur mon ventre m'a demander de pousser j'ai fait une mini poussé et le placenta et arrivé tout seul . 5min plus tard j'ai pus avoir mon bébé dans mes bras le bonheur. 

Bien qu'il soit sorti rapidement je n'ai eu aucune déchirure. Nous sommes rester tous les trois pendant 5h dans la salle de naissance comme il n'arriver pas a trouver de chambre libre lol, 3h ou j'ai pus garder tous contre moi puis papa m'a quand même forcer a lui laisser lol.

Après a peine 3h de travail mon deuxième petit prince est né le 17.01.2013 a 8h59. Accouchement douloureux mais impossible de me souvenir a qu'elle point j'ai eu mal, dès que mon bébé est né j'avais déjà tout oulié <3 et je ne regrette en rien le fait de ne pas avoir eu de péridural même si sur le moment j'aurais pus tuer pour l'avoir

Elm1120-0192
100 pts

Commentaires

  • shening Très beau récit,j'attend mon tour avec impatience,j-7 et n'en peux plus
    il y a plus de 5 ans
  • ecrire un commentaire

Articles traitant de sujets similaires

Preparation-accouchement

7 raisons de refaire une préparation à l'accouchement

Postpartum

Ces douleurs post-accouchement qui nous gâchent la vie