Naissance naturel de maëlle

postée
\ Accouchement du 21 février 2012
t Durée : 7 heures
Photo0015

Nous sommes le 20/02/2012 il est 18h00 nous allons à Origny ste benoite chercher la nouvelle voiture de Philippe  «  la totomobile comme je l’appelle ».

Vers 19h00 nous sommes de retour, mes parents partent et nous allons tous nous promener en espérant que ça me fasse accoucher et pour une fois nous sommes tous ensemble. En rentrant nous mangeons, les enfants vont prendre leur douche  et se couchent, à mon tour je vais prendre ma douche et enfin nous nous posons dans le canapé avec Philippe et Timéo et nous regardons « cold case » comme tous les lundis. Et là je ressens une contractions très supportable, puis 12 minutes plus tard une autre. Je préviens Philippe et il me demande si tout est prêt. Je lui dis que oui mais les tututes ne sont pas stérilisés, il va donc les chercher et les met à stériliser. Timéo qui était dans le canapé avec nous dort enfin Philippe le met dans son lit et nous montons nous reposer au cas où j’accoucherais cette nuit on se sera reposer un peu. J’ai toujours des contractions mais elles ne sont pas du tout régulières, ça continuera pendant une bonne heure et plus rien je m’endors enfin.

6h45 Le réveille sonne je dis Philippe «  je suis encore la  » comme tous les matins en ce moment, là j’en suis a 40Sa +3 jours et aujourd’hui j’ai rendez-vous pour un contrôle monitoring et un point avec ma gynécologue à 17h15. Je fais part à Philippe de ma crainte que mon col soit encore comme la semaine dernière et que j’espère qu’il est au moins ouvert à 2 cm. On descend, les deux grands se prépare pour l’école et Lukas déjeune, Timo se lève également et boit son biberon sur le canapé en regardant les dessins animés.

7h30 les grands parte pour le bus et je commence à demander à Lukas de s’habiller chose que je ferais plusieurs fois avant qu’il se décide enfin.

8h00 philippe emmène Lukas au bus et ensuite par pour le travail. Dès son départ, je vais prendre ma douche car pascal et Corinne vont surement passer boire un café alors je me dépêche j’ai juste le temps de faire couler l’eau pour commencer la vaisselle du petit déjeuner et du repas de la vielle au soir que pascal et Corine arrive. Des leurs départ je fais don ma vaisselle, je mets du linge à sécher, refait tourné une machine et repasse celui qui est sec. J’allume l’ordinateur et me pose un peu avec ma tisane a la feuille de sauge devant Facebook, j’appelle ensuite l’assurance pour faire le changement de véhicule de Philippe et lui envoie un message pour lui dire que c’est bon il est assuré il ne comprend pas et me répond « c’est bon faut que je rentre »  je lui demande « pourquoi » il me répond « tu m’a dit que c’était bon » je lui renvoyé un message en lui expliquant que je lui disait que c’était bon sa voiture et assuré j’ai appelé l’assurance il me répond « ha ok »

12h00 Philippe ne va pas tarder à rentrer alors je prépare le repas

12h15 j’ai une grosse contractions douloureuse et plus rien comme j’en ai déjà eu la veille je ni prête pas attention plus que sa et plus rien

12h30 Philippe rentre me demande comment je vais-je lui dit que je j’ai eu une contractions mais que depuis rien il me répond « ha sa travail » on mange, plus rien ne se passe on boit un café et Philippe repart travailler car il doit finir plus tôt pour aller à mon rendez-vous il remet un bout de bois dans la cheminé me fait un bisous et part

13h30je met l’eau a coulé pour faire la vaisselle du midi, une grosse contraction me surprend elle est plus douloureuse et différente que toute celle que j’ai eu jusque maintenant je regarde l’heure et finis ma vaisselle, 8 minute plus tard une autre contractions me prend je décide de m’allonger sur mon canapé avec mon téléphone pour pouvoir regarder l’heure et toutes le 8 minute une vague m’envahi et pour le moment je les gère plutôt bien.

14h50 j’envoye un message a Philippe pour le prévenir je lui écris « j’ai des contractions toutes les 8 minute mais pour le moment je gère bien »

15h20 je vais prendre une douche bien chaude  au moins je serais laver au cas où je devrais partir précipitamment et j’en profite que Timéo dorme encore et la 4 minute pus d’écart entre deux grosse contractions et une drôle de sensation dans le vagin, je constate très vite que je viens de perdre un morceau de bouchon muqueux, je sors, je m’habille.

15h40 je renvoyé un message a Philippe en lui disant » reviens sa accélère » et je me et sur le ballon mais je ne trouve pas cela agréable et je me sens mieux dans le canapé.

15h55 mon téléphone sonne c’est Philippe qui me répond qu’il arrive ! sa me rassure et effectivement quelque minute plus tard Philippe arrive et me demande si je vais bien je lui réponds que pour le moment ça va ! il part prendre sa douche pendant ce temps Timéo se réveille je vais le chercher il ne veut rester dans mes bras je demande à Philippe de se dépêcher pour qu’il puisse s’en occuper. Je gère toujours les contractions en soufflant et en appuyant sur la table de la salle à manger ou sur le plan de travail de la cuisine. Philippe qui a fini de se préparé, descend les valises pour les mettre dans la voiture. Je lui confirme que nous n’allons pas au cabinet de Mme Eddou mais directement à la clinique que je vais accoucher aujourd’hui.

16h45 ma mère arrive pour garder Timéo et les autres qui vont rentrer de l’école chose qui été déjà prévu, en arrivant elle voit les valises et me dit « tiens ta préparé tes valise » je lui réponds que oui et je lui explique que je pars à la clinique que j’ai des contractions depuis le début d’après-midi. Timéo comprend qu’il ne va pas pouvoir venir avec moi et qu’il va rester avec mamie et il se met a pleuré, ça me fait mal au cœur je pleure également je sais qu’il va me manquer énormément et que je vais m’inquiéter pour lui ! Philippe a mis les valises dans le coffre il est temps maintenant de partir.

17h05 nous sommes sur la route, nous écoutons la musique et j’envoyé un message a Pascale pour qu’elle dépose Lukas à ma mère et j’appelle la secrétaire de ma gynécologue pour lui dire que je ne viendrais pas à mon rendez-vous que je suis en route pour la clinique.

17h20 nous arrivons, nous montons au 1er étage je suis reçu par une aide-soignante qui me conduit en salle d’examen elle me pose le monitoring et me dit que la sagefemme va venir m’examiner. En attendant avec Philippe nous discutons et rigole même malgré les 3 grosses contractions que j’aurais et sur le dos je les supporte beaucoup moins bien. Je dis à Philippe que j’espère que mon col et ouvert au moins à 2 voire 3 doigt. La sagefemme arrive MARIE  arrive je la connais  c’est elle qui m’a accouché a Timéo et avec qui j’ai suivi certain court d’accouchement sans douleur. Elle m’examine et là elle me dit « vous été ouvert 4 voire 5 bon doigt » je suis contente j’aurais jamais pensé être ouverte autant.

Elle envoyé Philippe faire mon admissions au bâtiment B et me dit qu’une infirmière va venir me faire un bilan sanguin et qu’ensuite nous passons en salle de travaille, elle m’informe aussi qu’elle avait lu mon projet de naissance et qu’elle y voit aucun inconvenant tant que bébé va bien.

18h00 Je rentre en salle de travaille, on me donne une blouse bleu à mettre, je garde ma culotte, pendant ce temps Marie essaye de me retrouver dans l’ordinateur mais en vain elle appelle donc le standard du bâtiment B pour dire qu’elle me mettra en chambre 214

On entend l’aide-soignante qui s’occupe de moi également crier «  coucou monsieur on est là ou »  avec  Marie on rit c’est Philippe qui revient et qui cherche après moi, il nous rejoint et l’aide-soignante lui donne également une blouse, une charlotte et des sur chaussures pendant que marie essaye de me mettre une perfusion au cas où on en aurais besoin, pour le moment je n’aurais que du glucose ensuite elle me place le monitoring sans fils pour que je reste libre de mes mouvement et me donne le ballon et  me rappelle les mouvement que l’on a appris et donne un tabouret a Philippe pour qu’il puisse se mettre derrière moi et me masser le bas du dos car les contractions me donne très mal au dos, elle baisse la lumière et nous laisse a deux.

Philippe met le laser que l’on avait préparé, il prend l’huile dans ma valise et se met derrière moi je lui dit de prendre une photo de moi sur le ballon et j’en prendrai une de lui.

Très vite je trouve ma place pour gérer au mieux les contractions qui s’intensifie, Marie à installer une barre au pied de la table d’accouchement à laquelle je peux m’accrocher et m’étiré chose que je ferais tout le long du travaille je mets ma tête dans mes bras et ferme les yeux je souffle et  je me concentre sue la chanson qui passe au moment de la contraction et je suis bien. Entre chaque contraction je continue à faire des huit et des cercles sur le ballon en espérant faire descendre bébé plus vite, Philippe me dit qu’il est fier de moi ça me fait un bien fou de l’entendre me dire cela sa me redonne des force et encore plus envie d’y arriver. Marie vient nous voir régulièrement pour savoir si tu vas bien et s’aperçois que elle ne capte pas les contractions sur le monitoring elle me met celui avec un fils pensant que sa venait de la mais non elle ne capte toujours pas  mais elle capte bien le rythme cardiaque de bébé et c’est le principale, elle me dit aussi que Mme EDDOU à appeler pour savoir où j’en été et rappeler qu’il fallait être le naturelle possible, ça me fait plaisir.

De nouveaux nous sommes a deux, on discute, et la une chanson met en route c’est «  ti amo » je ne la supporte pas et je la trouve agressif, je demande à Philippe de vite la retiré ce qu’il fait aussitôt mais en même temps je sens une contraction monté je ne suis pas dans ma bulle et Philippe n’est pas derrière moi elle sera très douloureuse je vais perdre pied pendant toute la contractions je la trouverais très longue. Philippe vient vite se remettre derrière moi pour la prochaine et moi je reprends vite ma position.

19h30 Marie me dit qu’elle aimerait m’examiné pour voir l’avancer de mon col, le toucher est très douloureux en même temps une contractions me monte je n’arrive pas à me concentrer et je suis allongé sur le dos celle-ci non plus le ne la gérer pas du tout !! Marie me dit que la poche des eaux est très bombée qu’elle ne devrait plus tarde à éclater et que je suis entre 6 et 7 doigts, qu’elle me réexaminera vers 20h00 avant le changement d’équipe et que si la poche des eaux n’est pas éclaté elle devra me la perse car la tête de bébé n’appuie pas bien sur le col. Elle m’explique que c’est comme si il y avait un bout de coton entre la tête et le col et se qui empêcher que le col ne s’ouvre pas plus vite !! je suis ok, elle me demande également d’aller au toilette pour que la vessie soit vite sa aide également la descente de bébé. En revenant je me remets sur le ballon Philippe se remet derrière moi continue ses massage et moi je me replonge dans ma bulle et entre deux contraction je dis à Philippe que le toucher ma fait très mal et que je redoute d’arriver à 20h00 pour le prochain examen.

20h15 Marie revient pour faire le point, je n’ai toujours pas perdu les eaux et comme convenu elle me la perse, les contractions qui vont suivre seront très douloureuse et sur le dos je le les supporte plus, elle me présente la sage-femme de nuit qui va prendre le relais elle se prénomme Anne Sophie. Très vite pendant les contractions je ressens l’envie de poussé je le signal Anne Sophie qui décide de me réexaminé et la avec 2 contractions je suis ouverte a 8 doigt elle demande à l’aide-soignante d’appeler ma gynécologue je sens que la fin et proche mais les contractions sont de plus en plus douloureuse et de plus en plus proche, Anne Sophie me propose le masque avec un gaz anesthésiant pour atténuer la douleur j’accepte, je suis sur le côté gauche et à chaque contractions j’inspire et je souffle dans le gaz mais ça ne fait pas vraiment effet. Mme Eddou arrive enfin je suis soulager et contente de la voir enfin et je lui dis « ha voilà ma copine »  sa la fait rire ! Elle me demande si je veux accoucher sur le côté je lui réponds que oui je me sens bien comme ça, elle demande à Philippe si je veux accoucher avec ou sans la musique il me pose la question mais je lui réponds que je m’en fou !! en fait je me rendrai compte après que je n’avais pas compris ce qu’il m’avait demandé moi qui souhaité accoucher sur la musique d’Armageddon c’est raté !! À chaque contractions j’ai de plus en plus envie de poussé ce que je fais naturellement et je ressens cette sensations de brulure qui s’entifliez à chaque poussé. Mme Eddou me dit de poussé encore plus fort  et voit Philippe qui essaye de voir, elle lui demande si il veut venir regarder je  l’encourage à y aller se qu’il fait immédiatement il me lâche la main je n’ai plus rien pour m’aider pendant les poussés l’aide-soignante me donne les poignets de force mais elle n’a pas eu le temps de les fixer, je tire dessus pousse sur mon pied pour pouvoir mettre toute mes forces dans les poussé mais je ni arrive pas car la poignés bouge. La tête arrive Mme Eddou me dit « allais angélique maintenant on se met en colère »ce que je fais je pousse de toute mes forces et encore plus fort j’ai mal très mal sa brule je crie et d’un coup plus rien et j’entends angélique attrapé la et là j’attrape mon bébé elle est belle elle pleure je pleure aussi je l’embrasse elle sent si bon, elle est si belle et si parfaite que j’ai l’impression de rêver  je remercie toute l’équipe et surtout Mme Eddou de m’avoir permis d’avoir une si belle petite fille elle est la blottie sur moi et Philippe coupe le cordon. Tout le personnelle me félicite, je sens Mme Eddou qui tire sur le cordon pour décollé le placenta mais je suis tellement heureuse et bien que je m’en occupe pas, je sens une contraction monté je pousse les placentas sors aussitôt Philippe me diras plus tard que ce qu’il la vue que ce n’est pas écœurant et que c’est assez gros !

Je demande à ma gynécologue si j’ai besoin de point de suture elle  regarde et me dit que j’ai accouché comme une professionnelle et que je n’ai même pas une éraflure.  Je resterais avec ma fille en peau à peau pendant une petite heure avant qu’il me la prenne pour l’aspiré car elle avait son liquide était teinté. Mme Eddou  viendras discuter avec moi encore une fois je la remercie pour tout ce qu’elle vient de me faire vivre et d’avoir respecté mon projet de naissance.

20h45 Maëlle est née pour un poids de 3kg460g et 51.5cm

Nous resterons tous les trois plus de 2heures avant de remonter en chambre.

Commentaires

  • reve ohh ca fait rever . c vrai qu a la derniere poussee on est en colere lol Felicitations ma grande et bcp de bonheur a vs Maelle et a ses freres et soeurs
    il y a plus de 5 ans
  • Angelique Lemaire Minette merci beaucoup sa fait plaisir!!
    il y a plus de 5 ans
  • Nono Merci pour ce beau récit. C'est vraiment très émouvant.... Merci vraiment!
    il y a plus de 5 ans
  • Angelique Lemaire Minette merci avs de m'avoir lu!! je donnerai beaucoup pour pouvoir revive ctte journée!!
    il y a plus de 5 ans
  • Nono Mais de rien, c'était un plaisir. Merci à toi de l'avoir partagé sur cet espace! :-)
    il y a plus de 5 ans
  • Angelique Lemaire Minette cette espace et genial!!
    il y a plus de 5 ans
  • ecrire un commentaire

Articles traitant de sujets similaires

Preparation-accouchement

7 raisons de refaire une préparation à l'accouchement

Postpartum

Ces douleurs post-accouchement qui nous gâchent la vie