Ulysse né dans l'eau à l'hopital

postée
\ Accouchement du 12 novembre 2010
t Durée : 18 heures
154461_478392516464_4384860_a

alors voila,

J'ai perdu les eaux vers 19H, j'ai sonné à la mat pour voir si je devais venir. Ils m'ont dit que oui, vu que la poche des eaux était percée. Mais, j'ai pris mon temps car pas de contractions (moi, je pensais faire le plus gros du boulot à la maison et arrivée juste à la fin lol). Donc, on mange, je prends une douche et finis ma valise qui n'était pas prête, 4 jours avant terme... hum. On part à la mat vers 20H30, une sage femme m'examine c'est bien percé, je dois rester, on m'installe dans une chambre (les chambres aux top, très spacieuses). Mon homme installe tout dans les placards, on écrit déjà en gros le sms qui servira d'annonce pour la naissance.

Puis, il rentre, ben oui on a un chien :) il peut pas rester tout seul toute la nuit. Moi, nuit blanche ça fait mal finalement. J'essaie de trouver une position confortable durant toute la nuit. Vers 8H on m'examine je suis à 3 cm (punaise, je sais pas comment je vais faire sans péri si ça fait déjà aussi mal a 3 cm). L'homme arrive avec pain au chocolat et croissant, mais comment dire, j'ai juste envie de vomir moi. Comme le travail n'avance pas on me met une perf d’ocytocine (à refaire je pense que je refuserais, même si l'accouchement aurait encore pris plus de temps). C'est une étudiante en 3eme année qui vient me voir régulièrement, très sympa et elle espère que je vais pas céder à la péri pour pouvoir assister à un accouchement naturel dans l'eau.

Bon, ça fait de plus en plus mal, je suis à 5 vers 10H et je demande pour aller dans la salle ou il y a la baignoire (il n'y a qu'une salle, mais il n'y a pas foule a saint jo, j'etais la seule à accoucher ce jour la). On me demande si j'y vais à pied ou sur mon lit, je me dis : pas besoin du lit, je vais y aller en marchand. J'attends que la contraction passe, me lève vite fait, mais j'ai pas le temps d'aller bien loin. Je me cramponne au pied du lit, ça passe, je cours presque dans la salle et qu'est ce que je vois qui me suit? Mon lit. ils auraient pas pu me dire direct que de toute manière ils le prenaient avec :).

La salle est très chouette et lumineuse. Bon, je pense pouvoir aller dans l'eau mais non, faut être à 8 cm plus ou moins, on ne peut pas rester plus de 2H dans l'eau. Alors, moi je fais le pont sur le ballon, les contractions sont très rapprochées (punaise, j'hésite à la prendre cette peri mais il est 11H, j'ai pas fait tout ce chemin pour rien).

La sage femme, c'est pas la stagiaire c'est celle en chef vraiment super, me rassure et me motive pour que je reste sur mon choix d'accoucher sans péri et dans l'eau. Elle envoie mon homme chercher du coca, ca fait du bien un peu de sucre. Je demande qu'on me réexamine et vers 11H10, j'entre enfin dans la baignoire. Je suis hyper pudique mais je dois dire que la franchement être nue ne m'a pas dérangée et j'avais d'autres chats a fouetter mdr (il y avait 2 sages femmes et l'étudiante).

Je rentre dans l'eau, le bonheur. Elle me bricole un truc car j'ai tjs la perf et faut pas que l'eau entre dedans et moi je bouge dans tous les sens. Je pense qu'elles auraient dû mettre un maillot ce jour la. Je broie les doigts de l'homme qui me le fait remarquer, qui essaie de plaisanter mais c'est pas le moment.

Franchement, j'ai bougé dans tous les sens. Puis a un moment, faut se mettre en position pieds collés à la petite parois et mains agrippées aussi à cet endroit pour que la sf voit quelque chose. La baignoire est transparente. L'eau ça soulage la douleur, on est libre de mouvement, mais ca fait quand même très mal.

A la fin j'ai cru mourir, j'ai poussé longtemps, je me suis dis que j'allais pas y arriver. L'homme a eu peur lol. Mon col etait fort tonique, elle a dû l'assouplir et a utilisé l'astuce du savon car la tête ne passait pas, ca glissait pas, ça a bien aidé.

Il est finalement sorti comme une fusée lol, c'est marrant l'effet que ca fait la tête sort et le reste glisse. Elles me l'ont passé direct dans l'eau. Puis on est sorti, le papa a coupé le cordon. Moi, j'étais pas trop en état après, c'est le papa qui l'a pris le temps que je retrouve mes esprits. Grace a l'eau, je pense je n'ai eu qu'une éraillure, donc juste un point ( par contre on m'a recousue sans anesthésie et ça plus jamais je ne laisserai ça se reproduire lors de mes futurs accouchements). En cas de soucis, il y a une table juste a coté de la baignoire, si jamais on devait sortir de l'eau d'urgence. Moi ma gyné était enceinte de 7 mois, ce sont les sf qui ont tout fait, elles étaient super surtout la plus agée avec son expérience

Ulysse est né a 12H20. Les sf m'ont félicitée et le soir celle qui m'avait accueillie m'a félicitée aussi car elle m'avait dit que se serait très dur, car ça fait plus mal de perdre les eaux avant. Et elle pensait que je céderais à la péri, mouais...

Commentaires

  • Nono Bravo pour ce bel accouchement dans l'eau! Tu as vraiment bien géré! Et oui ça fait plus mal quand on perd les eux avant, j'ai connu les 2 et je pense que c'est vrai. Ah ça fait mal le point cousu sans anesthésie. J'ai connu, c'est l'horreur. On souffre déjà tellement pendant l'accouchement, que la douleur de la "couture", c'est la douleur de trop! en tout cas bravo et merci d'avoir partagé ton récit!
    il y a environ 6 ans
  • ecrire un commentaire

Articles traitant de sujets similaires

Preparation-accouchement

7 raisons de refaire une préparation à l'accouchement

Postpartum

Ces douleurs post-accouchement qui nous gâchent la vie