Vite fait, bien fait !!

postée
\ Accouchement du 06 février 2014
t Durée : 6 heures

Alors voilà, enceinte de bb2, grossesse difficile avec tous les désagrements possibles (vomissements quasi quotidiens jusqu'à la fin, syndrôme de Lancomme, etc...).

Date prévue d'accouchement le 10 février et mes espoirs d'accoucher en avance s'amenuisent petit à petit!

La veille, le 5 février, j'amène ma fille de 4 ans à la danse et passe une heure avec des contractions toutes les 10 minutes.. Je me dis youpi c'est pour aujourd'hui ou demain !!!! Mais les contractions disparaissent et mes espoirs aussi!!   Journée normale le lendemain, quelques contractions mais je me dis qu'elles ne sont pas assez douloureuses pour être efficaces. Le soir, vers 18-19h ça commence à faire mal mais je me dis que je dois faire un faux travail (j'ai été déclenchée pour ma première et je ne connais pas l'intensité des contractions naturelles, je les imagine beaucoup plus fortes..).

A 20h je vais prendre un bain et 2 spasfon, toujours mal mais je suis persuadée de me tromper ( des fois on est pas très bien dans la réalité!!!)

mon mari chronomètre et je contracte toutes les 6 minutes un peu moins d'une minute.. j'en étais sûre je ne travaille pas encore efficacement.

il va se coucher vers 22h30 et moi je reste, j'ai de plus en plus mal et je perds le bouchon muqueux petit à petit. A 1h du matin, je vais le voir et lui dit qu'on partira à 2 h au plus tard à la maternité car là je souffre vraiment beaucoup.

Je décide de m'allonger sur le canapé et de me reposer sans chronométrer les contractions mais la douleur est vraiment de plus en plus difficile à gérer et en fait je me rends compte que je contracte toutes les 3 minutes. Mais pas question d'arriver trop tôt à la maternité pour être renvoyé à la maison ou qu'on me dise que je suis à 1 ou 2 cm, je continue et veux tenir jusqu'à 2 h du matin....

A 1h40 grosse contraction et Ploufff (;-)), je perds les eaux sur le canapé en velours!!! Douleur insupportable je crie pour réveiller mon mari qui dort à l'étage. Il descend complètement en panique et à moitié réveillé et c'est moi qui, malgré la douleur, doit lui dire quoi faire. Appeler mes parents, qui par chance habite à 5 minutes, appeler la maternité pour les prévenir qu'on arrive, charger la voiture avec les valises.... Plus ça va, plus je souffre et surtout je sens que ma petite puce pousse de toute ses forces pour naître!

La maternité n'étant qu'à 5 minutes, on arrive à 2h05, chaque pas est une souffrance, j'ai l'impression que je vais accoucher immédiatement. La sage femme m'examine, je suis à 4 cm (quoi, que ça!!!!!) elle me propose la péri, oui oui oui!!!

Elle me transfère en salle de naissance ( 10 mètres à marcher) et là ça pousse. Elle m'installe et essaye de me mettre la perfusion et n'y arrive pas, je lui dis que ça pousse, elle me réexamine, je suis à 8 cm ( en gros je suis passée de 4 à 8 en 5 minutes),l'anesthésiste arrive et me dit que c'est trop tard pour la péri. Je suis anéantie et persuadée de ne pas arriver à continuer tellement j'ai mal. A chaque contractions, quasi en continue je pousse tellement j'ai mal, je ne peux pas me retenir, tant pis pour la sage femme qui n'est pas prête, je pousse, pousse, pousse.

Tout le monde s'agite et parle fort autour de moi, mais je n'entends rien sauf la voix de mon mari qui me dit que la tête est sortie! ( mais je le crois pas !!!!)

Quelques secondes après, ma petite puce est dans mes bras, il est 2 h 32.

Les bons souvenirs d'un accouchement si douloureux, je n'y coyais pas, mais 6 semaines après je ne regrette vraiment pas. J'ai réussi à dépasser mes limites et j'ai eu le plus beau cadeau du monde!!! Ma fille pesait 3kg200 pour 48 cm.

E59d8cc75c978d5d5d063f2f27dd8303
50 pts

Commentaires

Articles traitant de sujets similaires

Preparation-accouchement

7 raisons de refaire une préparation à l'accouchement

Postpartum

Ces douleurs post-accouchement qui nous gâchent la vie