L'arrivé de mon timeo

postée
\ Accouchement du 30 mars 2011
t Durée : 7 heures

Boujour à toutes et à tous,

Ma grossesse était à haut risque (problème de santé) avec un MAP donc suivi régulier. Mon gygy pensait que j'allais accoucher juste après le décerclage à 36 SA mais rien. Et me voila déja à 38 sa avec deux visites par semaine depuis deux semaines.

Le lundi 28 mars j'étais à la mater pour un monito 1h et il m'ont finalement garder toute la journée en m'annonçant que je dois revenir tout les jours.
La galère ! J'habite à une heure en transport de la maternité. Pour le bien de bébé j'accepte et je reviens mardi. la je convaincs la sage femme d'un déclenchement. Elle va demander l'avis du gygy et des doc qui me suivaient, tout le monde est d'accord. Déclenchement prévue pour le 30 mars à 8h.

Avec papa on se prépare, il est 23h. Prête à aller me coucher pour être frâiche pour bébé demain. Dernière vérification dans le canapé et là j'éternue. Et je me suis retrouvée baignant dans de l'eau. Je crie à mon mari "j'ai perdu les eaux!". Il arrive ensommeillé et me dit "mais non c'est pour demain". Je continue à lui dire et il finit par réaliser au bout de 20min.

Comme on n'a pas de voiture, on apelle les personnes qui nous ont promis de nous emmener. Là tout le monde commence à paniquer, les téléphone n'arrêtaient pas de sonner dans tous les sens car j'étais zen et ça énervait tout le monde.

J'ai fini par arriver à la mater et comme j'étais très calme, la sf ne croyait pas que j'avais des contractions donc 30 min de monito. Quand elle revenue elle me dit qu'elle pense que je vais accoucher car mes contractions sont trop rapprochées et trop intenses. Un toucher, je suis qu'a 3 doigts.

Il fallait faire des examens avant que j'aie la péri vu que j'avais eu des anticoagulants pendant la grossesse.
Les douleurs se sont intensifiées, je ne pouvais ni m'asseoir, ni me coucher. Impossible de me coucher et il n'était qu'1h du matin. Elle proposa une douche et puis elles sont toutes parties se reposer. Je suis restée seule avec mon mari dans les couloirs, moi presque nu, lui endormi, avec des contractions espacées d'à peine une minute et qui durait au moins 3 à 4 min.

A 3h du matin mon mari finit par leur demander de me faire la péri car j'avais bien respecter tout ce que l'anesthésite m'avait dit en rdv étant donne que l'accouchement allait être déclenché. Mais la sf voulait se protéger, elle ne voulait pas, elle a même dit à mon mari que la péridurale n'existait pas avant et on accouchait aussi bien sans.

Je suis restée à souffrir jusqu'à 6h du matin, là je n'en pouvais plus. J'ai apelé, ils sont venus me chercher. J'étais à 6, le temps que l'anesthesiste arrive je suis passée à 9. Mais vu comment j'étais il fallait me faire la péri. Pendant la piqûre, j'ai senti tête du petit.

Après tout s'est accéléré. Timeo est née à 6h56, 4kg120 et 53cm de pur bonheur. Désolée pour le pavé. 
J'ai beaucoup souffert mais j'ai oublie la douleur en voyant mon petit prince.

Je souhaite à toutes celles qui attendent ce moment magique beaucoup de courage et plein de bonheur.
Bises

91cdcd7c3b26bf5007db99caa63b49c6
50 pts

Commentaires

  • Nono Hello! Il s'en est fallu de peu. Un peu plus et tu accouchais sans péri! :-) En tout cas je trouve que tu as eu un accouchement relativement rapide pour un premier accouchement. Heureusement! Merci pour ton récit!
    il y a environ 6 ans
  • ecrire un commentaire

Articles traitant de sujets similaires

Preparation-accouchement

7 raisons de refaire une préparation à l'accouchement

Postpartum

Ces douleurs post-accouchement qui nous gâchent la vie