La venue au monde de mon petit ylenzo d'amour

postée
\ Accouchement du 05 avril 2012
t Durée : 24 heures
Ylenzo-fils-adore-ylenzo-1-img

Le 4 avril 18h, début des contractions douloureuses mais à des intervalles de 15/20 minutes. Alors je compte pas encore j'attends d'voir si ça continue. Vers 22h15, c'est plus régulier et douloureux, alors je note l'espace entre chaque contractions : toutes les 6/8 minutes jusqu'à minuit avec un trou de 28 minutes de 23h32 à minuit.

J'avais trop les boules, j'ai cru à une fausse alerte, mais à minuit reprise des contractions cette fois toutes les 5 minutes et elles se sont vite rapprochées et intensifiées après. Alors, à 1h je go' à la douche, je prépare toutes nos p'tites affaires zhom va chercher la voiture. On va chez mes parents les récupérer parce qu'il voulait être là à la maternité et une voiture suffisait. On est parti de chez eux vers 4H.

4H15 : arrivée à la mat' avec des contractions qui commencent à être bien corsées. Je suis dilatée à 3 on me met sous monitoring et si il est bon j'aurais le droit d'aller marcher un peu vu que je ne veux pas de péridurale. Finalement le monitoring n'est pas parfait : le coeur de mon loulou fait le yoyo pendant les contractions alors elle me met en salle de naissance direct pour un autre monitoring, pour voir si ça continue. Si ça va mieux, je pourrai bouger. Et bah il a continué à faire des caprices, alors j'ai du rester clouée au lit avec le monitoring et j'y suis restée jusqu'au bout.

À 7h, dilatée à 4, je commence à me dire que je vais jamais avoir mon p'tit bout. En plus la veille, levée depuis 9h30 du matin donc quasiment 24h sans dormir déjà et 11h sans manger ni boire mais ça va je gère. Les contractions sont encore supportables. J'entends des cris de femme et demande aux sages femmes si c'est toujours la même qu'on entend. Elles me répondent que oui, mais que je n'ai pas à m'angoisser pour ça : Elle est au même stade que moi à la différence qu'elle ne gère pas du tout.

14h, nouveau toucher vaginal, dilatée complètement (soit-disant). Les contractions sont devenues affreuses et ça commence à faire long mais j'me dit que comme y'a plus qu'à attendre que bébé descende, y'en a au pire pour 2h grand max. Zhom est tout blanc et se sent trop mal pour moi. Dès que j'ai une contraction, les sages-femmes me demandent si je veux le masque de gaz pour gérer plus facilement vu que je ne veux pas de péridurale. Je le prends, ça soulage un peu mais pas énormément.

À 15h30 contractions ++++ avec des envies de pousser. Je pique affreusement du nez tellement je suis crevée. Zhom va chercher la sage femme, elle vérifie mon col et me dit : "en fait vous êtes toujours à 7, je me suis trompée tout à l'heure, on vous a fait une fausse joie, désolée". Là ça a été la goutte de trop, je lui dis que je n'en peux plus que je suis crevée. Elle me propose la péri et comme j'ai déjà mis plus de 10h à passer de 4 à 7 je me dis que si pour les 3 derniers centimètres c'est aussi long ou même moitié moins, je ne pourrai pas tenir alors j'accepte.

L'anesthésiste arrive, il galère à trouver l'emplacement péridurale et me pique 4 fois en tout. Pendant ce temps, toujours des contractions affreuses avec la super position du dos rond c'est vraiment dur de gérer et de ne pas bouger. La Sage femme m'appuie bien sur les épaules et m'encourage, me dit que c'est bien que je gère bien et tout, ça fait plaisir.

Finalement, il arrive enfin à trouver le bon emplacement et je n'ai plus qu'à attendre 15 petites minutes pour que ça agisse et que je puisse souffler. L'effet est miraculeux, le soulagement de pouvoir se laisser aller après ces heures de souffrance. Mais là, bébé montre des signes de faiblesse alors elle font un prélèvement sur sa tête pour voir si il est bien oxygéné. Résultats parfaits, gros soulagement, elles feront un autre prélèvement si ça continue pour être sûre qu'il est toujours bien oxygéné.

À 17h, pendant les contractions, je sens bébé pousser en bas mais la sage femme me dit de ne pas pousser avec lui sinon ça bloque le travail parce qu'il pousse mais n'est pas encore complètement descendu. On me met de l'ocytocine dans ma perf pour faire avancer le travail parce que la péridurale à fait s'espacer les contractions. Je recommence à avoir un peu mal mais ça va, c'est toujours moins douloureux qu'avant la péri. Nouveau prélèvement parce que bébé continue à faire des caprices, résultat toujours nickel de nouveau.

Gros soulagement vers 18h45 : elles m'installent! C'est le moment de pousser. Elles appellent zhom sur son portable (10 minutes avant il était parti fumer). Il arrive et c'est parti! Je commence à pousser, elles sont impressionnées, me disent que je pousse super bien et que si je continue comme ça bébé sera là dans 5 minutes, Ça me motive trop. Finalement, en 3 contractions et 15 poussées, en tout mon bout de choux voit enfin le jour à 19h01. Quand je le vois, la première chose que je dis c'est : "il est tout bleu !!!". Les sages femmes me disent que c'est normal et me le posent sur le ventre et là "ooohh il est tout douuuuux !!!". Il met une petite minute avant de pleurer mais une fois qu'il est parti, c'est une vrai sirène et on ne s'entend plus dans la salle.

La puéricultrice lui fait les soins et là elle nous dit qu'il a des petites faussettes. Je suis trop contente j'adore ça, je trouve ça trop craquant. Zhom l'a dans les bras pendant que l'étudiante SF me recoud ma petite déchirure.

Il regarde partout, a les yeux grands ouverts et n'arrête pas de tirer la langue à son père c'est trop choux. 1h plus tard, je le récupère enfin et on me donne un biberon pour qu'il ne perde pas le réflexe de succion. Apparemment si on ne les fait pas téter rapidement après la naissance, il perdent ce réflexe (je ne le savais pas). Les sages femmes me disent au revoir et l'une d'elles me dit que si je suis aussi formidable à être maman qu'à accoucher, j'aurai aucun soucis à m'occuper de lui, ça fait trop trop plaiz' d'entendre ça  .

À 23h on me monte enfin dans ma chambre avec mon loulou et je peux enfin manger. Je suis épuisée mais trop heureuse d'avoir enfin mon bébé avec moi. Je ne peux pas m'arrêter de le regarder et de le toucher

Mon petit Ylenzo est venu au monde la veille du terme à 19h01 donc. Il pesait 3,870kg et mesurait 52cm
Voilà voilà, accouchement long et difficile, petite déception d'avoir finalement pris la péridurale et donc accouchement trop médicalisé à mon goût mais j'en garde malgré tout un très bon souvenir.

Aa5da6e52b3d45661f0c9bf6c14e98da
50 pts

Commentaires

  • Nono Merci d'être venu partager ton récit d'accouchement sur cet espace. C'est un bel et long accouchement! :-) Ton bébé est magnifique!
    il y a plus de 6 ans
  • Sam'Oups' Merci beaucoup =), y'a pas de quoi c'est toujours avec plaisir que je partage cette merveilleuse expérience que j'ai d'ailleurs hâte de renouv'ler =)
    il y a environ 6 ans
  • ecrire un commentaire

Articles traitant de sujets similaires

Preparation-accouchement

7 raisons de refaire une préparation à l'accouchement

Postpartum

Ces douleurs post-accouchement qui nous gâchent la vie