Mon 2e bebe

postée
\ Accouchement du 18 mars 2012
t Durée : 7 heures
Dsc_0191_(2)

Aprés 2 fausses couches en 2010 en l'espace de 3 mois, je suis enfin retombée enceinte en juillet 2011 et là, je fais trés attention . Et comme pour mon 1er, j'ai dû arrêter mon traitement dans les yeux. Après beaucoup d'infections urinaires, j'ai contracté le streptocoque B. À la fin de la grossesse, je n'en pouvais plus, mon grand ayant 3 ans et demandant donc beaucoup d'attention. Je ne pouvais plus, il fallait que j'accouche!

Toutes les semaines, j'étais à la maternité pour qu'ils fassent quelque chose, mais pas moyen. Le 13 mars, je vais à la maternité pour des douleurs persistantes à la tête et aux yeux et leur demande s'ils peuvent me déclencher. La gygy de garde me dit ok, car ils ne peuvent pas trop m'examiner ni me décoller les membranes à cause du streptocoque. Donc, ils me donnent des medicaments et me disent que le déclenchement se fera demain.

La nuit passe et je n'ai pas beaucoup dormi. Le matin, il me donne un petit déjeuner "spécial déclenchement", me font des prises de sang et me parlent des différents gels pour déclencher. J'étais heureuse. Puis, à la derniére minute, sur les coups de 11h du mat, la gygy (pas celle de la veille) vient me voir et me dit qu'on ne me déclenche plus, qu'on va me donner un traitement et que si avec cela, ça ne se passe pas, on avisera. À ce moment, j'ai eu envie de la traiter tellement elle m'avait donné de l'espoir : Qu'à la dernière minute elle me dise non, c'était trop. Bref, je rentre chez moi.

Le vendredi, je n'en pouvais plus. Je me dis, il faut que je fasse quelque chose. J'ai mis de la musique super fort chez moi et j'ai dansé comme une cinglée mais ça n'a rien fait. L'après-midi, mon grand voulais que je monte avec lui sur le trampoline. Au début, je m'assois, puis mon fils veut prendre mes mains pour que je me lève et saute avec lui. Là, je me suis dit que de toute façon, au point où j'en suis... Du coup, je me lève et saute avec lui pendant au moins 1h-1h30. Dans la nuit du vendredi au samedi, plein de contractions qui s'arrêtent le samedi matin. En début d'après-midi, ça reprend mais elles sont plus fortes et un peu plus rapprochées. Le soir vers 19h, je dis à mon homme de manger avant qu'on y aille.

On arrive là-bas vers 20h. On attend un long moment pour qu'on nous prenne en charge. J'avais des contractions toutes les 5 minutes. Javais trop mal. Elles étaient situées dans le ventre et dans le bas du dos, comme pour mon 1er mais encore plus fortes. Mon mari voit une sage femme et lui dit que je n'en peux plus. Elle me monte au 1er pour qu'on m'examine : ouverte qu'à un 1 doigt et demi. Ils me font un monitoring.  Pour eux, les contractions ne sont pas assez espacées. Elles me donnent un suppo et me disent que si les douleurs passent, c'est qu'il s'agit d'un faux travail. Si elle presistent, c'est que le travail a commencé. À ce moment, je me mets à prier pour que ce soit le vrai travail lol.

À 23h, on me ré-examine, et là, pas de changement. Elle n'ose pas trop m'examiner à cause du strepto. Du coup, elle me dit que c'est le vrai travail qui commence mais que ce n'est pas pour maintenant. Elle me conseille de rentrer chez moi. Il se trouve qu'ils n'ont pas de chambres avec baignoire disponible à ce moment là. Elle me propose de rentrer chez moi et de prendre un bon bain chaud, un doliprane et de me reposer. Elle me dit que de toute façon on va se revoir dans la nuit.

Je rentre et fais ce qu'elle m'a dit mais au bout de 20 min je ne peux plus rester dans le bain tellement j'ai mal. Le bain a comme accéléré les contractions, qui ne sont maintenant espacées que de 2 minutes et toujours aussi fortes. Vers 1h du matin, j'appelle et je dis que je n'en peux plus, que j'ai de plus en plus de contractions, qu'elles sont toujours aussi douleureuses. On me dit de revenir :-).

J'arrive et la sage femme me ré-examine. Je suis à 2 bon doigts. Elle m'apprend que pour aller en salle de travail et avoir la péridurale, il faut être au moins à 3 doigts. Elle me remet sous monito pendant 1h. J'en pouvais plus, j'en ai pleuré tellement j'avais mal. Mon mari ne savait plus quoi faire pour me réconforter. La seule chose qu'il me disait, c'est "Tiens, y'a une nouvelle contraction!". Je lui disait : "Merci, je la sens avant que toi tu ne la vois!!! lol". Après le monito, la sage femme me donne le ballon et me conseille d'alterner avec un peu de marche. Le ballon me fait un peu de bien mais la marche s'avère juste impossible. Voyant que j'ai de plus en plus mal, elle m'examine et me dit que je suis enfin à 3!! Les larmes coulent à flot. On me pose la blouse et je vais en salle de travail. Je m'allonge. L'anesthésiste arrive après 5 petites minutes : le soulagement!!

À 3h du matin, la sage femme me met dans différentes positions pour faire bouger les choses. À 4h, col ouvert à 5. À 4h30, je l'appelle et lui dis que je ressens de nouveau les contractions et que ça fait mal. L'anesthésiste dit à la sage femme de me remettre une dose. Revoilà le soulagement. Le hic, c'est que je ne sens plus du tout mes jambes, je suis un poids mort à ce niveau. Pour vous dire, lorsque la sage femme me fait changer de position, je ne resens pas qu'elle me touche les jambes. Aucune sensation si ce n'est un léger picotement (des fourmis).

On me perce la poche des eaux à 5h alors que je suis ouverte à 7. À 6h, ouverte complétement!!!! Normalement, à ce moment, ils te mettent en position pour accoucher ; Mais moi, ils voulaient que j'accouche seul, dû à mon handicap. Du coup, ils ont le droit de laisser le bébé dans le col 2h maxi apràs l'ouverture compléte. Pour accélérer, la sage femmes met dans diférentes positions pour que bébé puisse desendre plus facilement (il était encore bien haut). Vers 8h, ils viennent me ré-examiner et me disent que c'est bon, qu'on va y aller, qu'on ne peut pas plus attendre par raport au strepto.

J'ai poussé 5-6 fois et je n'ai pas eu besoin de medecin. Il est venu tout seul (à l'inverse de son grand frère qui a eu besoin des forceps). Voilà, mon 2ième p'tit bout est né à 8h22 le 18 mars 2012.

Aujourd'hui (1er Mai 2012), il a 1 mois 1/2 et tout va pour le mieux. Il grossit bien malgré qu'il soit envahi de colliques

Picture
100 pts

Commentaires

  • Nono Merci pour ton récit d'accouchement et bravo! Ah quand ça veut pas venir, ça ne vient pas. Il s'est bien fait attendre ton ptit bout! :-)
    il y a plus de 6 ans
  • ecrire un commentaire

Articles traitant de sujets similaires

Preparation-accouchement

7 raisons de refaire une préparation à l'accouchement

Postpartum

Ces douleurs post-accouchement qui nous gâchent la vie