Mon premier accouchement

postée
\ Accouchement du 08 septembre 2009
t Durée : 6 heures et 50 minutes
P1010781

Mon fils était prévu pour le 28 Aout 2009. Il n'était pas du tout décidé à venir seul :) J'ai donc été déclenché lee 8 septembre 2009. 11jours après terme.

Ce matin là, malgré une grossesse zen et l’absence totale de crainte de l’accouchement pendant toute cette période, je me suis quand même réveillée avec une sacrée peur au ventre.

Nous sommes arrivés à la maternité vers 8h30. Le temps que la sage-femme s’occupe de tous les papiers je patiente un peu et à 9h, j’ai droit au toucher vaginal. Mon col est court et toujours à 3cm. Je suis un peu déçue que ça n’ait pas bougé depuis une semaine. Je  suis placée sous monito pendant une petite heure. La sage-femme appelle gygy pour savoir quel type de déclenchement je vais avoir.  Je vais directement avoir une perfusion d’ocytocine suivi d’une rupture de la poche (pas besoin de faire maturer le col qui est déjà ouvert a 3 cm, médian, mou et court)

A 10h, je suis placée en salle d’accouchement et la sage-femme me pose la perf. Elle a du mal avec mes veines et à du s’y reprendre plusieurs fois mais je lui pardonne parce qu’elle est super sympa. J’ai vite mal aux dos, je ressens mes premières contractions dans le bas du dos. Je suis posée sur le ballon, ça me soulage bien. La sage-femme me demande si je veux la péri tout de suite, qu’il est possible de me la poser avant de rompre la poche. J’hésite. Un oui signifierait un accouchement total sans douleur mais je ne voulais pas regretter de n’avoir rien senti. Pour le non, j’avais peur que d’ici à ce que j’en ai besoin, l’anesthésiste ne soit plus dispo. J’ai quand même opté pour le non car les douleurs que j’avais à ce moment là, c’était vraiment de la gnognote.

A 11h, je suis à 4cm. La sage-femme revient pour me percer la poche. Je m’installe, elle commence la procédure. Je sens la poche se rompre et je me mets à pleurer, non pas de douleur mais de trouille, j’étais vraiment paniquée. La machine était lancée, je ne pouvais plus faire marche arrière (mais bon, ça faisait 9 mois en fait que je ne pouvais plus faire machine arrière). A partir de ce moment là j’ai eu d’un coup des contractions très douloureuses et très rapprochées. Je n’ai pas eu le temps de sentir la douleur progresser, évoluer et je n’ai pas eu le temps de m’y habituer. J’ai demandé la péri avec une pointe de honte : j’avais l’impression de ne pas être capable de m’en sortir seule, ça me rendait malade. 

A midi, l’anesthésiste arrive. Il se présente comme étant mon héros. La pose de ma péri a été le moment le plus rigolo de mon accouchement. L’anesthésiste était très marrant et a réussi a bien me faire rire. La sage-femme et mon homme  m’ont aidé à gérer les 2 contractions que j’ai eu pendant la pose et mon kiné était devant moi à m’encourager et me dire que j’étais super géniale (ça fait toujours du bien au moral). La pose de la péri n’a pas été douloureuse et fut rapide. J’ai immédiatement bien réagi. Elle a été plus efficace  à droite qu’à gauche ce qui fait que je ressentais quand même le moment des contractions à gauche mais ce n’était pas trop douloureux. Par contre, j’étais un peu dans le cirage. Je ne voulais pas somnoler, je voulais rester concentrée sur mon bébé parce que pour lui, c’était toujours la tornade dans le bidou. Mais il allait très très bien, son petit cœur réagissait très bien. 

A 13h, gygy arrive et me fait un toucher. Je suis à 6cm et mon col est complètement effacé. Il pronostique une arrivée de bébé vers 16h

A 15h, nouveau toucher par la sage-femme. Elle m’annonce que je suis à 8cm. Je lui dis que j’ai besoin d’aller faire caca. Elle me répond : « non, vous n’avez pas besoin, c’est votre bébé qui est en train de pousser, mais c’est trop tôt pour pousser alors il faut résister encore un peu »

A 15h30, je la rappelle. L’envie de pousser ne me lache plus. Elle me dit de patienter encore. J’essaye de patienter jusque 16h

A 16h, gygy arrive et me dit que si je sens que ça pousse je peux pousser un petit peu pour me soulager. Il m’examine et me dit que c’est bon, on va me placer et je vais pouvoir pousser pour de bon. A ce moment là, grand délire : le gygy sort de ma chambre pour aller chercher la SF. la SF revient sans le gygy et me demande ou il est. Je lui réponds qu'il est partie la chercher. Du coup elle repart le chercher et mon gygy revient. Seul. Il allait repartir chercher la SF quand elle est arrivée dans ma chambre lol. Ouf !! C'est sympa les parties de cache cahce mais moi j'étais en dilatation complète pendant ce temps lol !! A partir de là, je n’ai plus trop la notion des minutes qui passent. Je suis installée les jambes sur les étriers la Sage femme d’un côté, mon homme de l’autre vont m’aider dans mes poussées en ramenant mes cuisses un maximum vers mon ventre.
une contraction arrive : je commence à pousser ; une fois puis 2 fois. Je pousse de toutes mes forces et bébé commence à descendre.
2e contraction : Je pousse je pousse. Mon bébé a son cœur qui chute à 50 et qui ne remonte pas. On  me met sous oxygène et son cœur remonte bien.
3e contraction : Je pousse. Le cœur de bébé s’affaiblit encore. Le gygy estime qu’il doit sortir au plus vite donc il lui place une ventouse pour m’aider à le sortir
Les contractions continuent et moi je continue mes poussées. J’entends mon homme dire : « il a plein de cheveux ». Ca m’a motivé à fond pour pousser de plus belle. Une fois la tête sortie, j’ai du pousser seule (sans contractions) pour dégager les épaules et 2 secondes après on le posait sur moi. J’ai pleuré tout en répétant « c’est mon bébé ». Il était beau, il avait les yeux grands ouvert et n’a pas crié tout de suite mais il était bien rose.On me l’a enlevé très vite car le pédiatre voulait le voir à cause de son petit cœur qui a trop descendu et de la ventouse. Mais tout allait bien et on me l’a remit en peau à peau pendant 3 heures.J’ai rien senti quand le placenta est passé, trop occupée à découvrir le plus beau des bébés
J’ai eu une petite déchirure et quelques points de suture mais rien de bien méchant.
Depuis, je suis sur une nuage de bonheur !!!!

Grégory est donc né le 8 septembre 2009 a 16h49. 6h30 de travail, 20 min de poussées.
3kg010 et 49cm

E8aa0f0262aa57d6fa80b0542d82035c
100 pts

Commentaires

  • Nono Je trouve que la poussée et l'arrivée du bébé sont toujours des moments super émouvants. J'en ai eu la chair de poule. Très beau récit! Et merci de l'avoir partagé ici!
    il y a plus de 6 ans
  • ecrire un commentaire

Articles traitant de sujets similaires

Preparation-accouchement

7 raisons de refaire une préparation à l'accouchement

Postpartum

Ces douleurs post-accouchement qui nous gâchent la vie