Super papa super naissance

postée
\ Accouchement du 01 juin 2009
t Durée : 2 heures et 30 minutes

Mon mari est moi avons fait de l'haptonomie pour notre fille aînée (née il y a 5 ans), et idem pour celle-ci, avec un projet de naissance (PDN) physiologique ; mais nous avons décidé d'accoucher dans une mater qui vient tout juste de s'ouvrir aux naissances respectueuses, donc angoisse tout de même...

Il est 4h du matin lundi, je dors.   

À un moment je sens quelque chose qui coule entre mes jambes me réveille. Je me lève pour voir ce que c'est, c'est le bouchon muqueux. Je n'ai pas de contractions, et je sais qu'on peut le perdre plusieurs jours avant la naissance, donc je me recouche et je me rendors.   

5h du matin : une déflagration qui me réveille SPLOTCH! Pas besoin de me lever pour savoir, je viens de perdre les eaux. Je réveille le papa, qui m'apporte des serviettes. Je n'ai toujours pas de contractions, alors que j'ai fait plusieurs pré-travail. Non mais, elle est pas gonflée Dame Nature de me faire des blagues pareilles!

Je préviens le papa qu'on va aller à la maternité sans se presser. Je suis bien assise dans le lit donc j'y reste, il m'apporte à manger, prépare les affaires.

5h30 : il va prendre une douche, et là les contractions commencent. Je regarde ma montre : toutes les 5 mn. Je trouve que c'est rapproché et je sens qu'il faut partir tout de suite ! 

6h30 : arrivée à la mater. Contractions toutes les 2 mn. Dans les lombaires, OUILLE OUILLE OUILLE je douille. Salle d'oscultation : toucher vaginal, je suis à 4. Monitoring allongée, impossible de tenir, je m'asseois. 

La SF lit mon PDN, pas de problème pour elle, mais elle précise que ce sera une nouvelle SF à partir de 8h30, donc il faudra voir avec la nouvelle. Elle me propose d'aller marcher dans le jardin   

Là je capte qu'elle n'a pas du tout compris que je suis sur le point d'accoucher. Sa proposition n'est pas du tout adaptée à mon stade de Travail, mais j'apprécie son effort qui me rassure. Elle est respecte vraiment mon PDN, d'ailleurs elle ne me perfuse pas.

Je lui réponds que je préfère aller en chambre de Travail et prendre une douche et avoir un ballon. Elle nous y emmène, et précise en partant : ma collègue et moi repasserons à 8h30 pour vous poser le cathéter (KT) et faire un contrôle. Elle me fait sourire et je me dis que c'est bon pour la décontraction d'avoir une sage femme marrante, même si elle ne le fait pas exprès.

J'ai bien fait d'en profiter, car là ça rigole plus. A peine sous la douche avec le ballon que les contractions s'enchaînent sans interruption... Ohé ? Elles sont où les phases de décontractions. Mon mari me masse les lombaires sans discontinuer. Ca fait du bien... Pfouuuu...

Je ne suis bien que pliée sur son genoux. Je dis "ah non non ça fait trop mal, je ne vais pas tenir, je ne vais pas y arriver". Vous la reconnaissez ? Ben oui, la phase de désespérance, mais moi, complètement dans le jus, je ne la reconnais pas. Ça m'apprendra à me moquer de la gentille SF ! Et je me dis que ça ne va pas être possible de supporter ça plus d'1h ou 2, comment vais-je faire ? C'est mon mari qui me dit "ooooh c'est comme dans le liiiiiivre !" et je comprends que c'est la phase de désepérance, donc je suis rassurée. C'est la dernière ligne droit, il faut que je me bouge et que je trouve des positions confortables ! Donc je sors de la douche.

Je suis fatiguée, Je veux me reposer sur le lit..NON NON NON impossible de rester allongée, même sur le côté : la douleur est centuplée. Je me relève, balance mon bassin... mmmh ! ça fait du bien ça !!! Je songe à détendre mes mâchoires... aaaaah ! encore mieux !!!

Aaah... Là c'est bien. Je suis à genoux sur le lit, penchée en avant, appuyée contre le lit relevé. Le papa me masse les lombaires, extêmement efficace, je sens bien mon bébé progresse. 

Ah non, je ne suis plus bien. Je me mets debout. Toujours penchée en avant, les mains sur le lit... Super Mari assis derrière moi qui me masse les lombaires, les fesses et les cuisses. Ça me fait un bien phénoménal! Lors des contractions, je pousse, d'insctinct, et ça me fait du bien. Alors le papa me dit "il va peut-être falloir appeler la SF, car je la sens très basse, là, je pense qu'elle franchit le détroit inférieur". Il a raison, heureusment qu'il est là, moi je ne suis plus dans la réalité.

La SF (la même) et l'élève arrivent tout de suite. Me demandent de m'allonger pour le toucher vaginal (TV). Je réponds spontanément :
moi : "je ne peux pas, j'ai trop mal allongée. J'ai envie de pousser, donc c que bb est là..." 
elle : "Juste le temps de l'examen, ensuite vous pourrez continuer à vous mettre dans la position que vous voulez."

OK, un petit effort alors... Elle passe à peine ses doigts et dit à l'élève : "Elle est là, va chercher le nécessaire, on fait la naissance ici. Madame ne poussez pas, on se prépare".

Moi je me relève, et j'en profite pour me mettre dans la position où j'ai le moins mal : à genoux sur le lit, le buste appuyé sur le lit relevé.

la SF : "Vous faites quoi ?"
moi : "Je m'installe, c'est la seule position que je supporte."
la SF : "Bon bon ok, mais ne poussez pas je dois poser le KT d'abord."

Heureusement elle est super compétente, le KT est posé en 10 secondes chrono.

Mon mari s'est ré-installé sur le côté du lit, il me masse le côté des cuisses, c'est merveilleux ! Alors à l'envie suivante, je pousse, ça brûle.

J'entends l'élève SF crier "la tête est sortie" et simultanément je sens le corps de ma fille sortir aussi et là, j'ose même me dire "déjà ?".

En fait, mon mari me racontera plus tard que comme lui seul était prêt, c'est lui qui a accueilli notre fille dans ses mains.

Effectivement j'entends les SF s'extasier : "oh c'est bien Monsieur... Mais on n'a pas besoin de nous ici, c'est merveilleux...".

Tout en douceur les SF m'aident à me retourner et à prendre ma fille. Elle est merveilleuse. Une petite tête ronde toute rose, avec des cheveux noirs (comme moi à ma naissance !), toute chaude contre moi. Le peau à peau commence. Que du bonheur...

Bon j'arrête là le récit, l'essentiel est dit.

Une super naissance, intense car très rapide puisque ma fille est sortie à 8h. Encore merci au Papa qui a assuré comme un chef. Sans lui je n'y serai pas arrivée. Petit message perso à lui : JE T'AIME 

733a1dd6ddb49bcb4ecd6a3ebd7d066f
50 pts

Commentaires

  • Lilou c'est génial d'avoir pu accoucher dans cette position !!
    il y a plus de 6 ans
  • Nono C'est clair que c'est vraiment génial! Bravo au papa qui a l'air d'avoir assuré comme un chef. Franchement chapeau. J'ai l'impression qu'il t'a massé pendant tout le travail. Et en plus il maitrisait les différentes phases du travail. Vraiment bravo! :-)
    il y a plus de 6 ans
  • ecrire un commentaire

Articles traitant de sujets similaires

Preparation-accouchement

7 raisons de refaire une préparation à l'accouchement

Postpartum

Ces douleurs post-accouchement qui nous gâchent la vie