Un accouchement 'basique'?

postée
\ Accouchement du 26 février 2005
t Durée : 5 heures

L'envie, et le beosin de vous raconter cet accouchement que je qualifierai de 'basique' quoique....

Arrivee au terme + 2jrs, il etait convenu que je sois declenchée car jeune, 19ans, et fatiguée!!!!

Nous sommes donc arrivés tôt le matin a jeun, pour monito (aucune contraction, bébé n'a pas envie de sortir!), échographie, bilan sanguin... ras, ouf!!!! Je fais mes papiers d'admission et vers 13h, toujours a jeun, la sage femme vient me poser la capsule et s'en va. Ecxitée, j'attends avec impatience la rencontre avec mon fils.

Vers 14h je commence a avoir mal, la sage femme me dit de marcher. J'ai beau m'exécuter pensant que ca me soulagerait... mais non. Je demande alors a zhom de faire quelque chose. Il va voir une infirmière qui me dit : "je ne peux rien faire pour vous, le mieux c'est de marcher". Je vous avoue que je l'aurais tuée!

15h je n'en peux plus j'ai de plus en plus mal, allongée, debout et alors en marchant c'est pire! Je dis alors à zhomm que si ils ne font rien, je vais rentrer a la maison. Zhomm m'en dissuade en me disant que notre fils va arriver et que je n'y penserai plus. Là aussi j'avais envie de le tuer, mais il est si gentil.

Vers 16h je dis à zhomm que je veux rentrer. Je commence à faire mon sac. Lui, pris, de panique appelle la sage femme qui en arrivant sort un "Quoi encore ?". Voyant que je campe sure mes positions et que je ne cèderai pas (si ils ne me donnent pas quelque chose pour calmer cette douleur inssupportable, je m'en vais) elle s'en va et revient,  après avoir consulté la cadre infirmière, avec une piqûre de subsitut de morphine. Elle me pique et quelque temps après, je me sens mieux. Je suis même shootée et entre chaque douleur, je m'assoupis.

Dans un élan de lucidité, je dis à zhomm de m'accompagner aux toilettes car j'ai envie de pipi, je tenais a peine debout. Un tout petit pipi se fait et je ressens une forte envie de pousser, je le dis à zhomm qui me dit : "bah pousse" ce que je fais.

La poche des eaux claque, peur, panique, je dis à zhomm de prévenir quelqu'un parce que je suis sur le point d'accoucher. Seulement voilà, personne n'est là, ni sage femme, ni infirmière. Zhomm a beau parcourir les couloirs, personne. Je vous laisse imaginer la peur qui s'empare de moi, accoucher sur les toilettes de chambre ?

Enfin une sage femme vient, elle me pose sur le lit, m'examine et dit a sa collègue : "on la descends je sens le bebe, il arrive..". Il est 17h30. Nous voilà en route pour la salle d'accouchement et avant que la porte de l'ascenseur ne se referme, la sage femme me dit : "non non ne poussez pas!". Facile à dire quand on ne contrôle rien. Je lui sors alors un "c'est vous qui luttez contre les contractions?", et sur ce, je me focalise sur l'arrivée de mon petit bout et j'occulte les commentaires des sages femmes

arriver en salle d'accouchement je vois les sages femmes qui s'affaire telles des fourmis... lorsque la sage femme me dit de pousser, c'est la delivrance... j'ai mal je sens que ca se dechire, mais c'est pas grave, je veux mon fils... 17h50 et 3 poussés plus tard... mon fils est né...elle a juste le temps d'enfiler ses gants et de mettre ses mains mon fils est la... 8 points plus tard... et quelques heures, je peux enfin profiter de mon fils et de mon homme...

Est-ce de par mon jeune age, que je n'ai pas supporté la douleur ou bien que je n'y étais pas du tout préparer ? Je ne saurai pas le dire, je suis seulement fiere, d'avoir mis au monde mon fils et regrette de n'avoir pas pris plus part que ça à mon accouchement.

 

38fe7e2f658134f0013b724453fb6671
100 pts

Commentaires

  • Nono Merci pour ton récit. Je ne pense pas que l'âge ait un rapport avec le fait de supporter la douleur. Je sais qu'il y a des femmes qui ont vraiment du mal avec la douleur des contractions et d'autres pour qui c'est plus facile. Pour ma part, j'ai accouché sans péri, et jusqu'à 6, franchement, c'était pas difficile. Vraiment. Je pense que ça dépend de la sensibilité de chacune d'entre nous. Et puis on ne saura jamais si les contractions sont aussi douloureuses pour tout le monde. Est-ce qu'on a toute mal de la même manière ? On ne le saura jamais!!!
    il y a plus de 6 ans
  • ecrire un commentaire

Articles traitant de sujets similaires

Preparation-accouchement

7 raisons de refaire une préparation à l'accouchement

Postpartum

Ces douleurs post-accouchement qui nous gâchent la vie